10 avis
200 ml
6.50€

Arnica Crème

Coups, chocs, chutes
2 avis
25 g
7.90€

Routine Hydratation Crème

Booster naturel d’hydratation
1 avis
1 lot
38.90€

Crème de Douche vivifiante au Citrus

Fraîcheur et bonne humeur à l'huile essentielle de citron
3 avis
200 ml
5.90€

Crème à raser

Prépare les peaux sensibles au rasage
4 avis
75 ml
7.90€

Crème hydratante 24h

Hydratation durable
9 avis
30 ml
14.90€

Crème de Douche gommante au Bouleau

Nettoie et exfolie en douceur
9 avis
150 ml
8.50€
2 avis
200 ml
5.90€

Bain Crème

Soin protecteur relipidant
5 avis
200 ml
10.90€

Crème de Douche 2 en 1 Enfants - Orange fruitée

Nettoie en douceur, doux pour les yeux
150 ml
7.20€

Huile relaxante à la Lavande

Détend et ressource
3 avis
100 ml (pompe)
17.50€
14.00€

Crème de Douche dynamisante à l'Argousier

Vitalité et tonus aux huiles essentielles d'agrumes
3 avis
200 ml
5.90€

Bain relaxant à la Lavande

Calme et sérénité
1 avis
200 ml
14.50€
11.60€

Crème protectrice Visage à la Mauve blanche

Hydrate, nourrit et calme les irritations
5 avis
50 ml
10.50€

Crème Mains Apaisante

Apaise et hydrate
4 avis
50 ml
7.90€

Crème de Nuit redensifiante à l'Onagre

Active les fonctions protectrices de la peau, nourrit intensément
3 avis
30 ml
Crème de Nuit redensifiante à l'Onagre
Note

Les composants marqués d’un astérisque (*) tels que le salicylate benzyl sont des constituants des huiles essentielles naturelles et appartiennent à la liste des 26 substances potentiellement allergènes : elles ne sont ni dangereuses ni interdites.
Leur inscription sur l’emballage permet aux personnes qui se savent allergiques de choisir leur produit en toute connaissance de cause. Nos produits font l’objet de tests de tolérance.


29.90€

Crème de Douche éveil des sens à la Grenade

Beauté et volupté à l'huile de pépin de grenade bio
8 avis
200 ml
5.90€

Crème Mains à l'Argousier

Protège et hydrate
4 avis
50 ml
7.90€
5 avis
50 ml
7.90€

Crème de Douche 2 en 1 Enfants - Menthe fraîche

Nettoie en douceur, doux pour les yeux
150 ml
7.20€

Afficher plus de produits

Dermatologie

Fruit d’une longue expérience accumulée dans ses activités pharmaceutiques, mais aussi cosmétiques, Weleda a développé une parfaite maîtrise des procédés de fabrication des différentes formes galéniques usuellement utilisées pour le traitement ou le soin de la peau. Crème, gel ou pommade : du fait de ses « caractéristiques techniques », chacune de ces formes est mieux adaptée, ou a contrario déconseillée, pour soigner telle ou telle pathologie ou blessure. Par ailleurs, la nature même du principe actif recherché exige aussi de choisir l’une ou l’autre de ces formes pour qu’il donne le meilleur de lui-même. - La crème : avec un fort pourcentage d’eau, la crème permet à la peau d’absorber les corps gras contenus dans la préparation tout en la laissant respirer. Une crème est particulièrement adaptée dans le cadre de traitements qui s’inscrivent dans la durée, pour une meilleure cicatrisation des plaies et brûlures, par exemple. - Le gel : constitué d’une base aqueuse et d’un gélifiant, le gel procure une sensation rafraîchissante, idéale pour soulager des piqûres, par exemple. Il est souvent utilisé lors de traitements courts. En revanche, du fait de la présence d’alcool dans certaines préparations, les gels sont déconseillés pour soigner les plaies ouvertes. - La pommade : mélange de corps gras et d’une faible quantité d’eau, la pommade a un effet mécanique et physique sur la peau, en y déposant un film protecteur. Elle est souvent utilisée pour soigner les crevasses des mains en hiver ainsi que les peaux sèches et fragiles.

Soins Corps naturels à la Lavande

Réputée pour ses vertus relaxantes et son parfum aromatique, la lavande est une plante phare qui entre dans la composition des soins du corps Weleda. Ses propriétés calmantes sont connues et appréciées depuis l’Antiquité.

Lavande

L’image la plus couramment associée à la lavande est celle de ces immenses champs mauves qui s’étendent à perte de vue en Provence, dans le sud de la France. Mais depuis des siècles, cette plante est également cultivée à grande échelle dans une autre région de l’Europe : la Moldavie.

Crèmes de Douche Corps et Cheveux Enfants

Base lavante végétale douce pour les yeux Lave en douceur le corps et les cheveux Préservent la peau du dessèchement cutanée grâce à l'huile de sésame bio Des formules riches en huile végétale et extraits de plante

La douche, source de multiples bienfaits

Certains l’apprécient au réveil, pour ses propriétés vivifiantes et revigorantes, d’autres la privilégient le soir, pour apaiser les tensions physiques et psychiques accumulées au cours de la journée et se relaxer avant de se coucher. Quel que soit l’objectif recherché, se doucher est devenu un véritable instant pour soi, dont les effets se font ressentir immédiatement sur le corps et l’esprit. Et pour faire de ce moment privilégié un soin douceur pour l’épiderme également, Weleda propose une gamme de Crèmes et Gels de Douche doux et respectueux de la peau, qui préservent du dessèchement grâce à leur composition. Ils contiennent une base lavante végétale douce, associée à des huiles végétales biologiques, riches en acides gras insaturés. Une sélection d’huiles essentielles 100% naturelles confèrent à ces soins leurs accents fruités, floraux ou épicés, pour diffuser à fleur de peau un parfum délicat. Des tensioactifs d’origine végétale, doux et écologiques Weleda a choisi d’associer deux types d’agents tensioactifs particulièrement doux pour la peau, issus de matières végétales : les esters de sucre le glutamate de graisse de coco
Baby in bathtub

Le bain

Chez la plupart des bébés, le bain a des vertus apaisantes. L’eau leur rappelle le temps passé dans le ventre maternel. Si, dans les premiers temps, la sécurité d’une baignoire adaptée est indispensable, au bout de quelques mois, bébé pourra barboter librement.

Comment faire travailler sa mémoire avant des examens ?

Si la mémoire est essentielle au quotidien, elle l’est encore plus en période d’examens. Pour mieux mémoriser vos cours, il suffit de faire travailler sa mémoire et de l’entraîner.

Il était une fois... le calendula

Léa, finaliste française du Weleda Global Garden, nous raconte sa découverte de cette plante aux mille vertus et les précieux secrets qu’elle renferme. Elle est allée en Allemagne, au cœur des jardins biodynamiques de Schwäbisch Gmünd, observer au plus près cet ingrédient phare des soins Weleda.

Conseils

L’envie d’une vaste étendue blanche scintillante sous un ciel azur et s’offrant à perte de vue : la perspective des sports d’hiver nous donne des ailes. Bien décidés à profiter au maximum de notre séjour dans la neige, nous sommes prêts à endurer des heures de route interminables avant d’arriver tout schuss sur les pistes. Pourtant, trop souvent, notre corps est mal préparé aux efforts musculaires et à l’endurance qu’exige le ski alpin. Et la fatigue aidant, les risques d’accidents sont décuplés. Pour prévenir ceux-ci et profiter pleinement des plaisirs de la glisse, rien ne remplace une bonne préparation physique de 2 à 4 mois avant les sports d’hiver. Selon Bernard Bonthoux, un séjour au ski peut se construire comme la saison d’un skieur de haut-niveau, et ce en plusieurs phases, avec, avant les sports d’hiver, des exercices physiques de remise à niveau suivis d’un travail spécifique, puis des règles à observer pendant la période de ski. La préparation physique avant les sports d’hiver : 2 à 4 mois En fonction de votre condition physique, il vous faudra 2 à 4 mois pour vous préparer aux efforts musculaires et d’endurance importants que demande le ski, si vous ne voulez pas vous mettre en position de risque et donc d’accident. C’est d’autant plus vrai si vous ne pratiquez aucune activité physique le reste de l’année. Les muscles sollicités sont surtout ceux des membres inférieurs (quadriceps, ischio-jambiers), de la ceinture pelvienne (fessiers) et de la ceinture abdominale. Au cours des 2 premiers mois LA MARCHE RAPIDE : commencez par 15 minutes (en continu) tous les 2 jours, puis 30 minutes. Le week-end, préférez des marches d’1 heure, en alternant des phases lentes et des phases rapides (reproduction du rythme de ski), sans négliger un échauffement et une récupération (1/3 du temps total) à une allure plus modérée. Pour faire travailler les muscles sollicités en ski, les pas doivent être d’une assez grande amplitude avec un déroulement du pied afin de solliciter tous les muscles des jambes. Alternez des parcours avec montées et descentes, qui permettent un travail spécifique des muscles et des articulations sollicités en ski alpin. La descente permet un travail spécifique du quadriceps, très sollicité en ski alpin, ainsi qu’un travail de proprioception genou-cheville gage de protection contre les pathologies ligamentaires du genou. Si vous marchez sur la route, alternez les côtés. La route étant généralement bombée, cela créerai un déséquilibre de tout votre corps. LA MARCHE NORDIQUE qui se pratique avec des bâtons est également conseillée mais elle ne trouve sont efficacité que sur des terrains à forte pente. LE VELO ET LE VTT apportent aussi une bonne préparation aux sports d’hiver. Le vélo de route permet un meilleur entraînement des muscles des jambes mais la sollicitation cardiaque est moindre que par le VTT, qui se caractérise surtout par une charge cardio-vasculaire (le pouls monte rapidement) plus importante. Prévoyez des séances d’1 à 2 heures de vélo ou de VTT, si possible 3 fois par semaine. LA COURSE A PIEDS : ses adeptes adapteront leur pratique à l’évolution de leur forme. De 15 minutes au début, les séances devront se prolonger jusqu’à 1 heure si possible. Commencez par une phase d’échauffement et terminez par une phase de récupération, d’un tiers du temps total pour chacune. Observez un rythme de course fractionné, en alternant des phases rapides et lentes d’environ 2 minutes chacune. Progressez en cherchant des terrains de plus en plus vallonnés. En descendant, baissez votre centre de gravité pour augmenter le travail sur les quadriceps et vous rapprocher des positions retrouvées dans le ski. LE ROLLER est aussi une activité sympathique de préparation au ski, mais ne s’adresse qu’aux pratiquants ayant déjà une bonne technique. Pensez à bien descendre sur vos appuis, pliez genoux et buste, vous entraînerez prioritairement les cuisses. Ce sport permet aussi un travail spécifique pour les adeptes de la technique « skating » en ski de fond. Ne surestimez pas vos forces, une pente trop raide n’apporte que peu de bénéfices. Privilégiez, ici, la technique de « patinage » ; vous sentirez vite la fatigue musculaire. LA GYMNASTIQUE. Vous ne pouvez dégager du temps pour des exercices à l’extérieur ? Commencez tous les matins par un quart d'heure, puis une demi-heure de gymnastique. Deux parties du corps sont à privilégier : les membres inférieurs et le « caisson abdominal ». Pour les jambes : l’exercice de la chaise (genoux et hanches à 90° le dos contre un mur) et les fentes avant, 10 fois sur chaque jambe, à répéter en 5 séries. Pour les lombaires et les abdominaux, préférez un travail statique de gainage (on garde la même position) : allongé sur le sol, à plat ventre en appui sur les coudes, soulever le bassin à l’horizontale afin d’obtenir la rectitude de votre corps (séries de 30 sec. à 1 min.). Puis, adaptez cet exercice en vous appuyant sur un seul coude, sur un côté (décollez votre bassin), puis l’autre. Les abdominaux s’effectuent allongé sur le dos : jambes fléchies, mains sur les genoux, décollez le buste d’environ 10cm du sol en rentrant le ventre et écrasez simultanément les talons au sol. Maintenez la position pendant 30 secondes. Au cours des 2 mois suivants Concentrez-vous sur un travail musculaire plus spécifique. Il est parfois intéressant de s’inscrire dans un centre de remise en forme ou de voir son kinésithérapeute afin de faire le point et s’orienter vers des exercices plus proches de la pratique du ski. Votre travail doit comporter de plus en plus d’exercices de mise en situation sur des appareils spécifiques, des appareils de proprioception et des exercices de musculations dirigés. Ces exercices seront d’avantages axés sur la force endurante (plus de charge et moins de série). Avant et après le sport: les étirements Exemple : étirement du quadriceps En ski alpin, 2 groupes de muscles doivent être étirés (membres inférieurs et tronc). En ski de fond, il faut y ajouter les membres supérieurs. Il est important de différencier le type d’étirement en fonction du but recherché. Avant l’effort, on privilégie les étirements de type « puissance », soit des contractions d’un muscle placé en étirement avec des temps de relâchement entre chaque contraction de 2 secondes environ. Après le sport, les études montrent qu’il est préférable de faire ces étirements à « distance » du ski, donc en fin de journée, après une bonne douche ou un bain, afin de ne pas accentuer les microlésions musculaires. Il faut préférer les étirements à « froid » et de type statique, c'est-à-dire en conservant la position pendant 3 à 60 secondes. Pendant votre séjour aux sports d’hiver POUR BIEN COMMENCER votre journée de ski, prenez un bon petit déjeuner. Le froid et le vent sont des facteurs supplémentaires de dépense d’énergie. Emportez toujours un petit en-cas, par exemple une barre de céréales, afin de prévenir toute « fringale » et de la boisson. Equipez-vous convenablement en fonction des conditions météorologiques, qui changent très vite en montagne. N’hésitez pas à prendre un petit sac à dos avec quelques vêtements et accessoires plus chauds. Protégez-vous et vos enfants avec des lunettes de soleil et de la crème solaire : la réverbération sur la neige est un facteur de brûlure des yeux (combiné avec le froid et le vent) et de la peau. Consultez la météo afin de construire votre journée en fonction d’elle : en cas de vent fort, on reste en zone protégée, donc plutôt sur le bas de la station. POUR VOTRE SECURITE, mettez un casque adapté et faites en porter un à vos enfants : les pistes étant de mieux en mieux préparées, les skieurs peuvent atteindre des vitesses très importantes. Les accidents sont, en conséquence, de plus en plus graves (traumatismes crâniens, fractures multiples, ligaments du genou…). N’hésitez pas à commencer par des pistes faciles pour reprendre vos habitudes : Même les champions s’échauffent sur des pistes faciles. Commencez par de longs virages puis, progressivement, augmentez votre vitesse en baissant votre rayon de courbure. Même si la priorité est au skieur en aval (le plus bas), il est toujours plus prudent de garder un œil au dessus de vous (en amont). SUR LES SKIS, dosez vos efforts. Partez tranquillement, votre organisme s'échauffera progressivement. Observez scrupuleusement les règles de conduite sur les pistes. Testez l’état de la neige : les neiges « lourdes » occasionnent beaucoup plus d’accidents. Vos skis sont moins faciles à diriger. N'oubliez pas de manger et de vous hydrater : l'altitude, le froid et les efforts augmentent vos besoins dans ces domaines. N'attendez pas d'être fatigué pour faire des pauses ou arrêter votre journée de ski : beaucoup d'accidents surviennent lors des dernières descentes. APRES LE SKI, pensez à vous réhydrater, en évitant l’alcool et privilégiant les boissons isotoniques. Effectuez des étirements pour faire retomber la « tension » du ski. Et n’oubliez pas de vous reposer. Un bon bain chaud avec l'un des Bains Weleda (Bain relaxant à la Lavande,Bain revitalisant au Sapin) permet une détente maximale. Puis, un massage à l’Huile de Massage à l’Arnica Weleda favorise la récupération musculaire (pour les jambes, massez de bas en haut). Vos pieds aussi ont besoin de toutes vos attentions. Serrées pour faire corps avec vos skis, les chaussures de ski, font souffrir vos pieds qui ne respirent que faiblement. Prévoyez un massage avec une crème adoucissante qui délasse, comme la Crème Sani-pieds Weleda. Et pour apaiser et protéger les zones de la peau soumises aux agressions du froid et du vent, appliquez la Crème au Calendula ou la Skin Food Weleda.

Le programme Détox au Bouleau

Fidèle à ses convictions, Weleda propose un programme global composé de 3 produits à base de jeunes feuilles de bouleau, dont l'action sera optimisée par le respect de quelques règles d'hygiène de vie.
My alt description

Argan

L’arganier existe depuis plus de 80 millions d’années. En des temps plus anciens, il est probable qu’il recouvrait de grandes superficies en Afrique du Nord et en Europe méridionale, tandis qu’ultérieurement, en raison du refroidissement climatique, on ne le trouvait plus guère que dans quelques régions du sud du Maroc, de l’Algérie et de la Mauritanie. De nos jours, il ne croît pratiquement plus que dans le sud-ouest du Maroc, une région qui a été déclarée réserve de biosphère par l’UNESCO en 1998, en même temps que d’autres zones. En 2014, les connaissances et pratiques séculaires autour de l’utilisation de cet arbre et de ses fruits ont été reconnues comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Dermatologie

Si l’on tente de déterminer les principales causes de la sécheresse cutanée, on se rend vite compte que de nombreux facteurs entrent en ligne de compte. Ces causes peuvent être extérieures ou inhérentes à l'organisme. Prendre soin d'une peau sèche ne se résume donc pas à (juste) utiliser une crème adaptée. Si vous avez la peau sèche au point de souffrir d'eczéma ou de psoriasis, nous vous conseillons de faire appel à un dermatologue. L’ensemble des conseils peau sensible sont évidemment valables en cas de peau sèche. Il s’agit alors d’intensifier le suivi et l’hydratation. Ces quelques conseils pratiques complémentaires vous permettront d’orienter vos soins en cas de fissures, gerçures, crevasses : Appliquez régulièrement une crème riche et nourrissante, si possible à base de calendula pour ses propriétés cicatrisante. Évitez les crèmes aux huiles minérales (appelées paraffinum liquidum ou vaseline dans la liste d’ingrédients), qui forment un film à la surface de la peau, obstruent les pores et, à terme, rendent la peau encore plus sèche. Complément : pour en savoir plus sur les spécifités des crèmes, gels et pommades > Profitez de la nuit pour nourrir intensément votre peau. Appliquez une couche épaisse de crème avant d'aller dormir pour qu'elle puisse agir toute la nuit. Pour ne pas salir les draps, recouvrez la crème d'un pansement s'il s'agit d'une petite crevasse ou, si la zone est plus étendue, portez des gants ou des chaussettes. Au quotidien, portez des gants lorsque vous faites la vaisselle ou nettoyez la maison (pour éviter le contact avec les détergents) et lorsque vous travaillez dans le jardin, notamment dès qu’il commence à faire froid. Gardez vos pieds au chaud, et portez des chaussures confortables, qui ne serrent pas.

Les bons soins pour la peau douce de bébé

La peau du bébé est très sensible, mince et particulièrement vulnérable. Après la naissance, votre bébé perd la chaleur protectrice de l’utérus et subit de nombreux nouveaux stimuli par la peau. Ainsi, l’hygiène personnelle est très importante pour un développement sain. Mais quel type de soins convient aux bébés et aux petits enfants ? Comment faire pour prendre soin de leur peau sensible et pour la maintenir en bonne santé ?

Aller à la piscine avec un bébé ou un petit enfant

L’eau chlorée est-elle nocive pour la peau délicate des bébés et des enfants ? Que pouvons-nous faire pour que la visite à la piscine soit aussi détendue que possible pour les petits comme pour les grands ? Pourquoi les bébés aiment-ils tant barboter et nager ? Découvrez dans cet article nos conseils sur la natation avec les bébés.

Quelle est la bonne quantité de soleil pour les enfants ?

Notre corps a besoin de la lumière du soleil pour rester en bonne santé. Les rayons du soleil stimulent la formation de vitamine D. Cependant, un excès de rayons UV peut également être dangereux, surtout pour les bébés et les enfants. À quelle fréquence et combien de temps peut-on rester dehors et au soleil pour que cela reste bénéfique ? Réponses et conseils du pédiatre Pr Dr Alfred Längler.

Lavandula Angustifolia (Lavender) Oil

Utilisée pour sa note parfumante apaisante.

Sortir – emmener son bébé dans la nature

Explorez le monde avec votre bébé. Comment protéger la peau délicate de votre bébé du soleil, du vent et du froid ?

Parfums d’une douce journée d’été

L’eucalyptus, la lavande, la verveine exotique et la camomille romaine donnent envie de soleil, de mer et de vacances. Leur fraîcheur citronnée, leur léger parfum floral et leur douceur ont des vertus à la fois apaisantes et stimulantes.

Parents : la fatigue s’accumule

Sommeil interrompu, nuits plus courtes… L’un des grands défis des jeunes parents est le changement des habitudes de sommeil. Voici quelques conseils pour vous adapter au mieux à cette période particulière !

Les joies du bain avec votre bébé !

Le bain a un effet calmant sur la plupart des bébés. L’eau leur rappelle le temps passé dans le ventre maternel. Si au début le bébé recherche la sécurité et les limites dans la baignoire pour bébé, il apprécie au bout de quelques mois la force ascensionnelle de l’eau.

Afficher plus d'articles