Beauté

Il était une fois... le calendula

Léa, finaliste française du Weleda Global Garden, nous raconte sa découverte de cette plante aux mille vertus et les précieux secrets qu’elle renferme. Elle est allée en Allemagne, au cœur des jardins biodynamiques de Schwäbisch Gmünd, observer au plus près cet ingrédient phare des soins Weleda.

Le calendula, qu’est-ce que c’est ?

J’en avais souvent entendu parler, mais jamais vu en vrai. Le calendula officinalis (de son nom scientifique) est une plante cultivée depuis plusieurs siècles, notamment pour soigner les piqûres et les brûlures, qui produit des fleurs d’un oranger particulièrement éclatant ; un vrai bonheur pour les pupilles ! 

C’était la première fois que je découvrais un champ de calendula !

Si c’est un plaisir pour les yeux, un autre de vos cinq sens est également tout de suite mis en éveil lorsque vous vous approchez du calendula ; je vous laisse deviner lequel…

En tête à tête avec une fleur de calendula, pour sentir son parfum

… L’odeur du calendula est absolument enivrante ! Sans même mettre le nez dedans, ses effluves intenses vous embaument et vous donnent un aperçu de la puissance que renferment ses petites fleurs.

Après avoir touché les pétales, sentez vos doigts, l’odeur est encore plus intense et s’y imprègne instantanément

Andrea, de l’équipe des jardins de Schwäbisch Gmünd, qui m’a accompagnée durant la visite.

Une plante gorgée de soleil

En français, on l’appelle aussi « souci » dont l’étymologie latine signifie « qui suit le soleil ». En effet, le cycle de ces fleurs flamboyantes est complètement lié à celui de notre astre céleste : elles s’ouvrent lorsqu’il se lève et se ferment à la tombée de la nuit. Si comme moi, cette information éveille votre curiosité, vous n’allez pas être déçu(e) par la suite…

Les superpouvoirs du calendula !

Superpouvoir n°1 : il aide votre peau à se régénérer

Le calendula fait partie de la même famille que l’arnica (les astéracées) et possède des propriétés réparatrices et protectrices. Il contient des antioxydants naturels et stimule le renouvellement cellulaire. Vous pouvez par exemple appliquer la crème protectrice au calendula – sur votre visage aussi bien que sur votre corps - en soin des peaux irritées ou comme baume après-soleil !

Le calendula est votre allié de l’été !

Superpouvoir n°2 : son action est apaisante et protectrice

Ce qui fait la richesse de ce végétal c’est son côté multifonction. En plus d’adoucir la peau et de la protéger, le calendula calme les rougeurs et adoucit les zones sèches, procurant tout de suite une sensation d’apaisement. Ainsi, l’huile de massage au calendula vous aide à soulager votre peau sensible.

Superpouvoir n°3 : il est parfait pour la peau de votre bébé

La plante de calendula est particulièrement adaptée aux peaux délicates des bébés. C’est pourquoi Weleda propose toute une gamme de soins spécialement dédiée aux tout-petits, à base de Calendula de qualité biodynamique (qui va encore un cran plus loin que la qualité biologique) : Crème pour le Change, Lait corporel, Bain Crème, Huile de Toilette, Crème lavante Corps et Cheveux, Crème protectrice Visage…

L’Huile de Massage au Calendula bio ; personnellement, j’adore son odeur !

Comment est-il cultivé chez Weleda ?

Le calendula pousse à côté de 160 autres plantes médicinales dans les jardins Weleda de Schwäbisch Gmünd, le plus grand jardin biodynamique d’Europe, que j’ai eu la chance de visiter.

Derrière cette rangée d’arbre, on aperçoit les fleurs éclatantes du calendula qui s’étendent à perte de vue.

Afin de préserver au mieux les propriétés extraordinaires de cette plante, Andrea, mon guide chez Weleda, m’explique qu’au jardin de Schwäbisch Gmünd les jardiniers n’utilisent aucun pesticide et travaillent au maintien d’un sol riche propice au développement du calendula.

Ici, nous travaillons la terre pour ameublir sa structure, afin d’aider le calendula à absorber des nutriments dont il a besoin ; d’ailleurs, en biodynamie, les plantes poussent les unes à côté des autres : plus il y a de biodiversité, plus la terre est riche en nutriments.

Andrea, membre de l’équipe de Schwäbisch Gmünd

Sur la photo de droite, on aperçoit une écchinacée, voisine de quelques centimètres du champ de calendula.

Il n’y a pas mieux que la main de l’homme, pour garantir une récolte de qualité.

Pour la cueillette dans les champs de calendula étendus sur plusieurs hectares, l’équipe de Weleda refuse d’utiliser des machines qui, non seulement pourraient abîmer les fleurs et altérer leur fraîcheur, mais ne valent pas la sélection à la main, véritable gage de qualité de la récolte.

Chez Weleda, la cueillette du calendula s’effectue intégralement à la main

Je découvre qu’il y a deux façons de récolter cette plante : soit on coupe délicatement les fleurs à l’extrémité de leur tige, soit on ramasse la plante entière en prenant soin de laisser les racines, afin qu’elles puissent redonner de nouveaux plants.

Cette année 2018 est une année exceptionnelle pour le calendula : 2 tonnes de fleurs ont été ramassées en une semaine et demi, ainsi que 20 tonnes de plantes entières

Andrea, membre de l’équipe du jardin de Schwäbisch Gmünd

Si pour certaines plantes il est nécessaire de réaliser dans un premier temps des semis sous serre, les graines de Calendula, dont la croissance est particulièrement rapide, sont semées directement dans les quatre champs du jardin destinés à cet effet. La graine est plantée en avril et donne naissance en moins de deux semaines à ses premières feuilles.

Les graines de calendula : avant et après avoir été extraites de la fleur

J’apprends que la récolte s’effectue entre juin et juillet, lorsque la plante est à maturité. Cette rapidité de développement, catalysée par un fort ensoleillement, nous donne un autre aperçu de la puissance de ce végétal.

Enfin, dans le but de raccourcir le temps de trajet du champ au laboratoire, et ainsi conserver les propriétés de cette plante fraîchement cueillie, Andrea m’explique que l’atelier de transformation du calendula a été installé à 5 minutes du jardin.

C’est donc sur place que sont extraites les richesses de cet ingrédient plein d’énergie, afin d’entrer, in fine, dans la composition des crèmes, huiles et laits de la gamme au calendula.

 

Voilà comment Weleda prend soin de cette petite plante incroyable, afin que ses propriétés puissent au mieux prendre soin de vous.

Et moi, après cette belle découverte, je ne jure plus que par le calendula !

Léa Garson

Léa, finaliste française du Weleda Global Garden.

Jeune femme de 25 ans, originaire de Montpellier, elle a d'abord étudié la communication, puis obtenu un master en sciences politiques avant de se spécialiser dans le développement durable. Après ses études, elle s’est expatriée en Angleterre dans le cadre d'un Wwoofing (programme d'échange consistant à travailler dans des fermes biologiques). Aujourd'hui, elle développe un projet consistant à faire connaître les marques qui travaillent dans le respect de l'Environnement et des êtres-vivants et ainsi permettre aux consommateurs de trouver des alternatives éthiques à tous les achats du quotidien.