Santé

Comment soigner brûlures, piqûres et contusions

Courir pieds nus dans l’herbe, sentir la chaleur sur sa peau, escalader une montagne. Que faire quand ces activités se soldent par une blessure ? Birgit Emde, pharmacienne, nous prodigue ses conseils.

Que faire en cas de contusion ?

B. E. : En cas de contusion, il faut respecter quatre étapes de traitement : d’abord mettre le muscle touché au repos et interrompre immédiatement l’activité en cours. Puis appliquer de la glace ou tout autre agent de refroidissement. Ensuite, assurer la compression de la partie du corps concernée à l’aide d’une bande ou équivalent. Enfin, surélever la partie du corps concernée pour diminuer la pression et éviter le gonflement. On peut utiliser des plantes médicinales comme l’arnica, qui est d’ailleurs parfois appelée « herbe aux chutes ».

Que peut-on faire pour soigner une égratignure ou une écorchure ?

B. E. : Les égratignures et les écorchures sont des blessures superficielles de la peau que l’on peut généralement très bien soigner soi-même. Il est essentiel de bien désinfecter la blessure dans un premier temps, car elle peut être sale. Le souci, ou calendula, pousse dans la plupart des jardins et est connu depuis longtemps pour ses propriétés cicatrisantes, confirmées par plusieurs études scientifiques. Le calendula sert également à enrayer les inflammations et à éliminer les germes. Enfin, il stimule le renouvellement des tissus de la peau, ce qui permet aux blessures de cicatriser plus rapidement.

Comment le corps réagit-il aux piqûres d’insectes ?

B. E. : Les piqûres et morsures d’insecte peuvent entraîner des démangeaisons bénignes ou être très douloureuses. Parfois, on voit à peine la trace de piqûre, d’autres fois le membre touché gonfle immédiatement. En cas de piqûre de guêpe ou d’abeille, il faut, le cas échéant, ôter le dard à l’aide d’une pince à épiler. Attention à ne pas gratter la piqûre, au risque de provoquer une inflammation. Les enveloppements froids limitent les démangeaisons, les gonflements et les douleurs. En cas de réaction allergique, il convient de consulter un médecin.

Quelle quantité de soleil notre corps doit-il recevoir pour se sentir bien ?

B. E. : Le soleil est synonyme de vie pour le corps. À travers la peau, celui-ci bénéficie de sa lumière et sa chaleur. Les rayons du soleil nous aident notamment à synthétiser la vitamine D, essentielle à notre santé. Mais si l’on s’expose trop longtemps au soleil, les rayons UV peuvent provoquer des lésions sur la peau. Le coup de soleil peut se manifester par une tension dans la peau, un rougissement ou même une légère brûlure. Il est donc essentiel de soulager rapidement la douleur de la brûlure et de favoriser une saine régénération des cellules de la peau jusque dans ses couches les plus profondes. Les remèdes à base d’ortie peuvent y contribuer.

 

Un été sans coup de soleil

  •  Éviter toute exposition directe et prolongée au soleil
  •  Porter un chapeau adapté et des vêtements couvrants
  •  Habituer peu à peu la peau au soleil
  • Appliquez l'Urtigel Weleda pour apaiser, soulager et rafraîchir la peau en cas de piqûre d'insecte ou d'échauffement de la peau. 

Birgit Emde

Pharmacienne

écrivain et référente en matière de pharmacie anthroposophique.