Santé

5 erreurs à éviter pour bien digérer

Gargouillis, ballonnements, douleurs, inconfort… Après chaque repas, l’histoire se répète lors de la phase de digestion. Quelle habitude faut-il changer pour gagner en sérénité ?

Erreur n°1 pour faciliter la digestion : ne pas prendre le temps de manger

Il n’y a rien de pire que de manger « sur le pouce », en 10 minutes chrono devant son ordinateur ou en marchant. Un premier conseil : manger lentement. L’idéal est de prendre une pause de 20 minutes . On prend le temps de mâcher correctement pour fractionner les grosses bouchées : avaler de gros morceaux oblige l’organisme à produire plus de sucs gastriques pour finir le travail ; or ces sucs, très acides, peuvent accroître le risque de brûlures d’estomac.

 

Erreur n°2 pour faciliter la digestion : manger n’importe quoi

Les repas trop riches , trop gras, trop sucrés, trop lourds provoquent des douleurs abdominales. On essaye autant que possible de les limiter : on met le holà sur les fritures, la charcuterie, la pâtisserie, le fromage gras, la vinaigrette, l’alcool. Attention aussi aux crudités et aux légumes crus qui sont plus longs à digérer  et peuvent entraîner des sensations de ballonnements. On privilégie les produits riches en fibre comme les légumes verts, les fruits frais, les céréales et le pain complet qui vont améliorer le transit.

 

Erreur n°3 pour faciliter la digestion : ne pas manger de fruits aux repas

Manger 5 fruits et légumes par jour, c’est ce qui est recommandé par le Programme National Nutrition Santé en France. Et même pendant les repas, n’en déplaisent à ceux qui pensent qu’il ne faut pas mélanger différents aliments en même temps. Les enzymes digestives contenues dans l’estomac sont tout aussi efficaces quels que soient les aliments que l’on ingère.

 

Erreur n°4 pour faciliter la digestion : boire un thé pour digérer

On pense à tort que boire un thé, souvent un thé vert, aiderait à digérer après un repas un peu copieux. Si le thé est un formidable antioxydant, il vaut mieux le consommer en dehors des repas, une heure avant ou après manger. La raison ? Les tanins contenus dans le thé provoquent l’inhibition de certaines enzymes digestives ce qui rend les aliments difficiles à digérer .

 

Erreur n°5 pour faciliter la digestion : faire la sieste juste après avoir mangé

Que c’est bon de se laisser aller dans les bras de Morphée juste après le déjeuner ! Même une petite sieste de 15-20 minutes suffit à récupérer de l’énergie pour l’après-midi. En revanche, votre estomac ne vous dira pas merci. La position allongée freine le processus de digestion puisque les aliments ingérés stagnent dans l’estomac et ont du mal à descendre dans les intestins. Cette position peut aussi entraîner une remontée des sucs gastriques vers l’œsophage avec, à la clé, une sensation de brûlure dans la gorge. On attend donc 2 heures avant de profiter de la sieste : elle n’en sera que meilleure !