Nature

Taraxacum dens leonis, le pissenlit.

Le pissenlit, plante de la famille des Astéraceae (anciennement famille des Composées), est sans conteste l’une des plantes sauvages les plus connues.

Les récolteurs du dimanche connaissent bien cette plante dont la salade mêlée de petits lardons et de croûtons fera leur régal.

Le pissenlit, plante de la famille des Astéraceae (anciennement famille des Composées), est sans conteste l’une des plantes sauvages les plus connues. On la rencontre partout des pavés de la ville aux prés d’altitude, il développe partout sa hampe florale couronnée par un superbe capitule rayonnant, jaune d’or et solitaire. Toutes ses fleurs sont ligulées.

Mais cette fleur ne brille que lorsque le soleil est à découvert, dès que le temps se couvre, ce petit astre végétal se referme. Cette fleur offre aux abeilles un nectar abondant.

Ses feuilles profondément dentées d’où son nom « dent de lion » forment une rosette dense à la base de la tige florale.

Sa boule de fruits plumeux est bien connue, « je sème à tous vents » présente une image aérienne et scintillante avant d’être dispersée au premier souffle d’air.

Une particularité de cette plante est constituée par l’abondant latex (suc laiteux) qui s’écoule à la cassure des tiges, des feuilles et de la racine.

Nous utilisons la plante entière en début de floraison et préparons une macération hydro-alcoolique. La teinture mère sera utilisée directement ou servira à la fabrication de dilutions homéopathiques. Cette souche entre dans la composition de différents remèdes.