Santé

Zoom sur l’Harpagophyton, un anti-inflammatoire naturel

L’Harpagophyton est une plante aux vertus anti-inflammatoires et analgésiques. Cet actif naturel est principalement utilisé par voie orale, pour soulager les douleurs articulaires et musculaires.

L’harpagophyton à la loupe

Sous ce nom à rallonge se cache une plante vivace aux feuilles charnues et lobées, surnommée la griffe du diable. N’ayez crainte, l’harpagophyton a tout de bon pour notre organisme. Ses racines poussent en profondeur, notamment dans les régions arides et semi-désertiques d’Afrique du Sud, de Namibie et d’Angola. Utilisée depuis des siècles par les Africains pour ses vertus anti-inflammatoires, elle est découverte au XXème siècle par un fermier allemand qui propagera ses qualités jusqu’en Occident. Elle est aujourd’hui de plus en plus utilisée dans des soins du corps, comme ingrédient naturel, notamment pour soulager les douleurs articulaires, lombaires ou musculaires.

La composition de l’harpagophyton

L’harpagophyton doit toutes ses qualités à sa composition. La plante est en effet très riche et gorgée de principes actifs bénéfiques pour notre organisme. L’harpagoside, par exemple, est reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires et analgésiques. C’est principalement lui qui agit pour soulager les douleurs articulaires ou musculaires. L’harpagophyton contient aussi des flavonoïdes, des glucosides, des phénols et deux acides différents : l’acide caféique et l’acide cinnamique. La plante possède des vitamines du groupe B, aux propriétés antioxydantes mais aussi des vitamines C et de nombreux minéraux : calcium, phosphore, fer, cuivre, magnésium.

Les vertus de l’harpagophyton sur les articulations

Grâce à ses actifs, et notamment grâce à l’harpagoside, l’harpagophyton parvient à calmer les inflammations des articulations, des muscles ou des tendons. C’est pourquoi cette plante est largement plébiscitée auprès des sportifs. Elle agit également comme un antidouleur après des chocs trop brutaux ou des traumatismes. Elle permet de soulager les articulations trop raides ou endolories et crée une sensation de confort. La racine peut être utilisée en prévention avant un effort ou en calmant durant une crise de douleur, que cela concerne l’arthrose, l’arthrite, un torticolis, des douleurs dorsales ou articulaires, des rhumatismes, des entorses, des foulures, des tendinites, etc.

Comment utiliser l’harpagophyton ?

Pour profiter de tous les bénéfices de l’harpagophyton, on utilise principalement les tubercules, ce qu’on appelle les racines secondaires, qui sont séchées et découpées pour pouvoir être consommées. Elles sont récoltées à l’automne. La plupart du temps, les racines sont réduites en poudre, qu’on dilue ensuite dans de l’eau et qu’on applique en cataplasmes. De cette façon (en utilisation externe) mais aussi en crème ou en pommade, la plante soigne les plaies, les brûlures et les blessures. Par voie orale, en complément alimentaire au travers de comprimés, de gélules, ou encore de solutions buvables, on pourra ressentir toutes ses propriétés anti-inflammatoires.