Santé

5 solutions pour lutter contre une digestion difficile

Lourdeurs, ballonnements, gargouillis, maux d’estomac, soucis de transit… Les 5 solutions à adopter pour que la digestion ne soit plus une épreuve.

1- On mise sur les fibres

Les fibres alimentaires sont la clé pour stimuler un transit paresseux : en se gonflant d’eau, elles aident le bol alimentaire à « descendre » plus facilement et facilitent le travail des intestins . Les fibres permettent aussi de capter les sels biliaires, le cholestérol et certains éléments toxiques qui pourraient devenir cancérigènes s’ils restaient trop longtemps dans le tube digestif . Le bon équilibre : environ 20 gr par jour à choisir dans les fruits, les légumes et les céréales .

 

2- On se méfie du lait

Mal à l’estomac après le petit déjeuner ? Sûrement la faute au lait ! Ou plutôt au lactose contenu dans le lait, un sucre difficile à digérer, surtout lorsque l’on souffre d’une déficience en lactase (l’enzyme qui sert à digérer le lactose, dont la fabrication diminue avec l’âge) . D’autres aliments peuvent être à l’origine de troubles gastro-intestinaux : on parle alors d’intolérance alimentaire (le gluten, la tyramine, les additifs alimentaires…)

3- On bouge

Moins on bouge, plus on met du temps à digérer. Pour accélérer le transit, on dit oui à la balade digestive après le repas : on marche, on bouge, on s’active pour remettre son corps en marche et notamment l’estomac. Et on se (re)met au sport, au moins 30 minutes une ou deux fois par semaine, mais pas juste après le repas !

 

4- On prend le temps

On évite les repas pris sur le pouce, rapidement devant son ordinateur. On s’accorde une vraie pause déjeuner : en laissant arriver la sensation de satiété, on mange moins, donc on se sent moins lourde. Et en mastiquant bien chaque bouchée (plusieurs fois, bouche fermée pour ne pas avaler trop d’air), on favorise l’assimilation de la nourriture par l’intestin, facilitant ainsi la digestion.

 

5- On adopte la menthe poivrée

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu l’utilisation de la menthe poivrée pour soulager les affections digestives comme les flatulences, les gastrites et le syndrome de l’intestin irritable . On la prend sous forme d’infusion à raison de 3 tasses par jour .

 

lundi 26 novembre 2018