Beauté

Jeunes mamans & influenceuses, elles ont découvert les jardins de Weleda en Allemagne

Qui sont ces « influenceuses »…?
Chloé, Capucine, Julia, Amélia, Maud et Fanny ont plusieurs choses en commun. Elles sont jeunes, jolies, mamans mais surtout tiennent, toutes les six, des blogs de renom où elles s’expriment sur des sujets tels que la mode ou la beauté.

Elles partagent quotidiennement leurs expériences personnelles, leurs avis sur les produits qu’elles testent et entretiennent une relation privilégiée avec leur communauté ; dans le jargon médiatique, on les appelle des « influenceuses » ! L’équipe de Weleda les a invitées, le temps d’une journée, dans ses jardins bucoliques de Schwäbisch Gmünd en Allemagne, afin qu’elles puissent transmettre leurs impressions et leurs ressentis sur la façon de travailler de la marque.

Maud du blog www.justemaudinette.com capturant le champ de Calendula pour ses abonné(e)s Instagram

Avant de découvrir les jardins, elles ont d’abord testé les produits !

Pour Weleda, chaque personne est unique et réagit différemment aux plantes et aux ingrédients naturels, non seulement en fonction de son âge, mais aussi et surtout de sa personnalité. C’est pourquoi la marque a sélectionné, pour chacune d’entre elles, la gamme de produits qui correspondait le mieux à son profil et à son mode de vie. 

Pour Chloé, du blog  www.chloeandyou.fr (première photo en partant de la gauche), Weleda a choisi la gamme au Bouleau, un incontournable du mode de vie healthy que la jeune femme a adopté.

Amélia, du blog  www.theycallmemellie.com, a été orientée vers la gamme de soin doux à l’amande, plante protectrice des peaux sensibles.

Capucine, du blog  www.capucinegoalard.com, a pu tester le calendula aux propriétés apaisantes.

Maud, du blog  www.justemaudinette.com, s’est vu attribuée la gamme à la rose, source de vitalité.

Pour Julia, du blog  www.secretlyjulia.fr, c’est l’argousier dynamisant qui a été mis à l’honneur.

Enfin, Fanny, du blog  www.playlikeagirl.fra découvert la gamme antioxydante à la grenade et son odeur fabuleuse.

La journée aux jardins, étape par étape

9:00 – Une sérénité reposante, dès l’arrivée dans les jardins !

Après un trajet en bus paisible, où chacune en profitait pour poster sur ses réseaux sociaux, répondre à ses commentaires ou préparer ses prochaines stories sur Instagram, les six blogueuses ont été accueillies par un soleil radieux égayant les couleurs de la nature environnante.

L’arrivée des jeunes femmes aux jardins de Schwäbisch Gmünd

Au bout du petit chemin conduisant à l’entrée du bâtiment, elles pouvaient déjà apercevoir les drapeaux, légèrement agités par la brise, qui laissaient apparaître le logo de la marque. Sur la gauche, une forêt de bouleaux d’où s’échappaient des chants d’oiseaux, à droite le bruit de l’eau coulant dans une fontaine naturelle… Dès les premiers instants, le calme et la sérénité qui émanaient du lieu annonçaient une journée agréable !

10:00 – Visite des jardins, l’occasion concrète de découvrir la philosophie de Weleda.

C’est Andrea, membre de l’équipe Weleda de Schwäbisch Gmünd, qui emmène nos jeunes mamans à la découverte des jardins et des trésors qu’ils renferment. Chacune la suit, attentive et pressée d’entrer dans cette réserve de biodiversité. Au-delà d’une simple balade, c’est aussi le moment d’apprendre comment Weleda produit ses matières premières. Dès le début de la visite, la curiosité des influenceuses est mise en éveil.

 

Il faut regarder sous la terre pour comprendre le principe de la biodynamie…

La découverte des jardins commence par le « commencement » : les racines. Andrea explique que s’il y a de la vie sur la terre, on n’imagine pas toute celle qu’il peut y avoir en-dessous.

Les racines de ces petites plantes peuvent aller jusqu’à 6 mètres !
Andrea de l’équipe Weleda

Andrea, employée chez Weleda, expliquant aux influenceuses à quel point il y a de la vie dans le sol

C’est avec cette entrée en la matière, que nos six blogueuses découvrent pourquoi Weleda cultive ses plantes en biodynamie, un mode d’agriculture biologique qui prend soin des sols. Notre guide leur explique que cette façon de cultiver prend son sens dans un principe simple : des plantes de qualité ne peuvent être produites que sur une terre en pleine santé.

A l’opposé de l’agriculture intensive dont les produits chimiques tuent une partie du vivant, la biodynamie favorise une plus grande biodiversité qui va nourrir naturellement les sols
Traduction de l’explication d’Andréa

Respecter les plantes, c’est leur apporter des conditions de développement idéales.

Les jeunes femmes apprennent qu’en plus de ne pas utiliser de produits chimiques, les agriculteurs des jardins recréent les conditions naturelles dans lesquelles les plantes se développent à l’état sauvage. La fougère, par exemple, a besoin d’ombre et d’humidité ; c’est pourquoi elle pousse à l’abri du soleil, sous une arche végétale construite au milieu des jardins.

La culture des fougères présentée aux influenceuses

A l’inverse, le calendula fait partie des plantes qui ont un besoin d’un fort taux d’ensoleillement, c’est la raison pour laquelle il est cultivé de mai à juillet, ici, en biodynamie dans les jardins d’Allemagne. Quel émerveillement lorsque les jeunes femmes découvrent l’immensité de ces champs orangers à la couleur particulièrement éclatante ! Surprise, quelques paniers les attendent afin qu’elles puissent cueillir quelques-unes de ces fleurs aux propriétés apaisantes, un moment unique…

La cueillette dans les champs de calendula, c’était vraiment un instant magique !
Amélia du blog www.theycallmemellie.com

Les influenceuses, émerveillées par l’odeur et la beauté des champs de calendula

À la découverte des superpouvoirs des végétaux…

Les blogueuses parcourent le jardin, de plante en plante, pendant qu’Andrea continue de leur faire découvrir les secrets qu’elles renferment.

Si vous pressez cette feuille de grand orpin entre vos doigts, vous pouvez observer l’élixir hydratant qu’elle contient et en appliquer directement sur votre peau !
Andrea de l’équipe Weleda

Chloé du blog www.chloeandyou.fr découvrant les vertus de la plante grâce aux explications de leur guide Andrea

Les jeunes femmes apprennent également que les bouleaux arrivent à capter plusieurs centaines de litres d’eau, si bien que lorsqu’on se trouve sous son feuillage, on peut ressentir la fraîcheur et l’humidité s’en dégager. Bon à savoir lorsque la chaleur devient parfois pesante, comme durant cette journée d’été… Cette pause au frais a permis aux filles de ne pas se déshydrater à cause du soleil avant la fin de la visite !

Petite pause au frais pour les influenceuses

Dernière étape du parcours : la serre, là où grandissent les plantes avant d’être mises en terre.

Il ne faut pas oublier qu’avant d’avoir une belle plante, on a d’abord une petite graine, précieuse et fragile. Afin de leur offrir tout le soin et l’attention dont elles ont besoin, les jardiniers conservent d’abord les jeunes pousses au sein de la serre. Elles peuvent alors grandir sans subir les facteurs externes qui pourraient nuire à leur développement. Ce temps d’attente permet aussi d’éviter les confusions entre végétaux. Une fois prêtes et parfaitement identifiables, elles seront plantées dans les jardins.

Les graines de chaque plante phare qu’on retrouve à travers les jardins et les jeunes pousses qui en germent

La serre renferme des dizaines de plantes toutes plus extraordinaires les unes que les autres et captive les jeunes femmes. C’est dans cette atmosphère revitalisante que se termine la visite.

Chloé du blog marchant à travers la serre et ses plantes exceptionnelles

11:30 – Prêtes pour une séance de yoga au milieu d’un cadre exceptionnel !

Après avoir cultivé son esprit, place à la relaxation. Les filles s’apprêtent à participer à un cours de yoga au beau milieu des jardins Weleda et de leur incroyable biodiversité. Une expérience unique qu’elles ne sont pas prêtes d’oublier.

J’ai vraiment apprécié ce moment privilégié au cœur du jardin, un instant de calme et de sérénité en communion avec la nature
Capucine du blog www.capucinegoalard.com

Les jeunes femmes en pleine séance de relaxation dirigée par leur professeur de yoga

12:30 – Déjeuner à la cantine des jardins ! Au menu, un assortiment de mets sains et savoureux à bases d’ingrédients biologiques.

Après la belle matinée qu’elles viennent de passer, nos six influenceuses se retrouvent pour partager de délicieux plats composés principalement de végétaux, afin de faire le plein de nutriments. Un repas en cohérence avec la vision holistique de Weleda : on prend soin de soi, à tous les niveaux.

14:00 – Séance maquillage, avant de tourner une petite vidéo pour parler des produits.

Après cette pause revigorante, les influenceuses passent entre les mains d’un maquilleur professionnel, avant d’être filmées pour parler des produits Weleda et de leur visite des jardins.

Capucine du blog www.capucinegoalard.com qui se fait maquiller avant de passer devant la caméra

14:30 Tournage de la vidéo « Belles par Nature »

Tour à tour, les six influenceuses s’assoient sur un fauteuil serti, non pas de diamants, mais de fleurs fraîchement cueillies au cœur des jardins. Pour certaines, c’est la première fois qu’elles sont sous le feu des projecteurs. L’atmosphère reste détendue, malgré la pression de parler face à une caméra bien plus imposante que celles de leurs smartphones !

J’ai adoré le moment du tournage, c’était une première fois pour moi.
Maud du blog www.justemaudinette.com

Julia du blog www.secretlyjulia.fr racontant les bienfaits de l’Huile dynamisante à l’Argousier bio de Weleda

16:00 – Atelier massage : après l’effort, le réconfort…

Le tournage est terminé. Rien de tel pour faire tomber la pression qu’un moment de détente absolue ! C’est entre les mains des masseuses de Weleda que les jeunes mamans se laissent ensuite cajoler. Bains de pieds au lait de sapin revitalisant, modelage relaxant des épaules avec l’huile à l’arnica, massage du crâne… les blogueuses se laissent transporter par cette séance de bien-être absolu.

17:00 – Atelier Terrarium, le moment de laisser parler sa créativité !

Le dernier atelier qui vient clôturer cette belle journée consiste à réaliser un objet de décoration de plus en plus en vogue : le terrarium. Vous ne connaissez peut-être pas le nom, mais vous en avez tous déjà vus au moins une fois ! Un terrarium, c’est un petit (ou grand) bocal de verre contenant un espace de biodiversité en version miniature. Un peu comme un aquarium, mais sans eau… et, ici, avec des plantes.

Il s’agit de recréer les conditions naturelles de la plante à l’intérieur du bocal, de fabriquer un micro-écosystème avec de la terre, du sable, des minéraux, tout ce dont elle a besoin

Maud du blog www.justemaudinette.com concentrée sur la réalisation de son terrarium

Amélia du blog www.theycallmemellie.com et Capucine du blog www.capucinegoalard.com pendant et après l’atelier Terrarium.

18:00 – Tout juste le temps de faire une photo de groupe afin d’immortaliser cette journée magique !

Julia ayant dû partir plus tôt, cinq des six influenceuses se rassemblent pour un dernier moment ensemble au cœur de la verdure des jardins de Schwäbisch Gmünd… et leurs sourires se dessinent naturellement sur leurs visages.

La journée fut belle, riche, et, surtout, apaisante.

Ce qui m’a le plus marquée aux jardins, c’est la sensation d’apaisement que j’ai ressentie au milieu de cette nature foisonnante. Le retour aux choses simples : regarder les plantes pousser, observer les couleurs, toucher les fleurs, entendre le bruit du vent dans les arbres et le bourdonnement des abeilles… cette journée m’a permis de me reconnecter à l’essentiel.
Fanny du blog www.playlikeagirl.fr/

Fanny, Capucine, Amélia, Maud et Chloé, heureuses de la journée qu’elles ont passée ensemble aux jardins.

Léa Garson

Léa, finaliste française du Weleda Global Garden.

Jeune femme de 25 ans, originaire de Montpellier, elle a d'abord étudié la communication, puis obtenu un master en sciences politiques avant de se spécialiser dans le développement durable. Après ses études, elle s’est expatriée en Angleterre dans le cadre d'un Wwoofing (programme d'échange consistant à travailler dans des fermes biologiques). Aujourd'hui, elle développe un projet consistant à faire connaître les marques qui travaillent dans le respect de l'Environnement et des êtres-vivants et ainsi permettre aux consommateurs de trouver des alternatives éthiques à tous les achats du quotidien.