Santé

Les produits Weleda décryptés par les applications de notation cosmétique

Depuis quelques temps, les consommateurs s’interrogent sur la composition des produits qu’ils sont amenés à utiliser dans la vie de tous les jours, que ce soit des produits alimentaires, d’hygiène ou de beauté. Weleda a su répondre à ces interrogations en inscrivant sur pratiquement tous ses produits, en plus de la liste INCI obligatoire, la liste des ingrédients qu’ils contiennent en français. Les compositions détaillées peuvent aussi se retrouver en ligne, sur nos pages produits.

Néanmoins, ces derniers mois, se sont développées des applications mobiles permettant de déchiffrer, selon des critères fixes et arrêtés, la composition des produits achetés.

3 applications s’intéressent aux produits cosmétiques, dont les cosmétiques Weleda : 

  • Sur l’application Yuka, 87%* des produits sont classés « excellents » ou « bons »
  • Sur l’application QuelCosmetic (gérée par UFC que choisir), 100%* des produits Weleda sont classés « verts »
  • Sur l’application INCI Beauty, 96%* des produits Weleda sont classés « verts » ou « jaunes »

*Moyenne des notes de tous les produits Weleda évalués, avril 2019.

 

Les produits Weleda y sont très bien notés. Néanmoins, la composition naturelle de nos cosmétiques est parfois méjugée par ces applications. Explications.

Les huiles essentielles, contenues dans certains cosmétiques Weleda, font parfois baisser les bonnes notes des produits évalués. Pourquoi ? Car l’application juge qu’elles sont liées à la présence d’allergènes. En cause, pour certains produits comme la Crème Change Bébé, le benzyl salicylate ou benzyl benzoate qui fait partie de la liste des 26 substances allergènes que la législation cosmétique européenne impose au fabricant de signaler sur ses emballages, ce que fait Weleda. Il s’agit de révéler un potentiel allergène pour les personnes se sachant allergiques et non pas mettre en avant un allergène avéré.

De plus, les applications de notation ne basent pas leur évaluation sur la quantité d’huile essentielle que peut contenir le produit : même un pourcentage très faible d’huiles essentielles dans un produit peut faire directement baisser les notations. Il faut aussi bien distinguer les huiles essentielles utilisées pures en aromathérapie des huiles essentielles comme composant d’un produit cosmétique. Dans notre cas, elles participent à la conservation des formules et à leur note parfumante.

Rappels pour décrypter la liste des ingrédients contenus dans vos cosmétiques : 

  • Seule la composition INCI des produits doit obligatoirement être inscrite sur le produit lui-même et/ou sur ses différents emballages. Weleda va plus loin en ajoutant la traduction française de cette liste sur la plupart des packagings et en publiant la composition en français de tous ses produits sur les pages produits de son site.
  • Les ingrédients sont classés par ordre décroissant de concentration. En dessous de 1%, l’ordre peut être aléatoire. 
  • Les huiles essentielles utilisées comme actifs naturels d’un produit sont mentionnées selon leur nom complet en latin (huile essentielle de géranium : Perlargonium graveolens (Rose Geranium) Oil par exemple) ; les huiles essentielles utilisées en note parfumante sont regroupées sous la dénomination « Parfum » ou « Fragrance » et mentionnées dans la liste des ingrédients INCI avec certains de leur composants chimiques (linalool, géraniol, limonène, …). Dans la liste des ingrédients en français détaillée sur les produits Weleda, l’indication courte « huiles essentielles » signifie que des huiles essentielles sont utilisées comme note parfumante.