Nature

Primula officinalis, la primevère

Primula officinalis, la primevère officinale également appelée coucou est l’une des premières fleurs printanières, elle se plait dans les prairies ensoleillées gorgées d’eau.

Primula officinalis, la primevère officinale également appelée coucou est l’une des premières fleurs printanières, elle se plait dans les prairies ensoleillées gorgées d’eau. Elle étale au ras du sol sa rosette circulaire de feuilles longuement pétiolées, grossièrement ridées, un peu gaufrées et montantes ; au milieu s’élève la hampe florale revêtue d’un fin duvet qui porte la claire inflorescence dorée. Les fleurs à long tube entourées d’un svelte calice renflé ont une marge délicate et des tâches d’or rouge à la gorge. Elles cherchent à tâtons un équilibre entre lévité et gravité, se tournant vers le soleil à demi soulevées, à demi suspendues.

Cette floraison développe un parfum subtil et rafraichissant.

On prépare à partir des fleurs une teinture par digestion (procédé particulier consistant en un traitement thermique d’une heure à 37 °C du mélange fleurs / éthanol dans un récipient fermé sous reflux suivi d’une macération à température ambiante d’une durée de 10 à 30 jours).