L'Ortie

Urtica urens
la petite ortie apaisante

Cette ortie, dont les enfants redoutent tant les piqûres en été, offre des vertus thérapeutiques reconnues notamment dans le traitement des inflammations cutanées. Plus concentrées et plus énergiques que pour Urtica dioica, les caractéristiques urticantes véhiculées par le poison d’Urtica urens permettent en effet, selon le principe de similitude inversée, de traiter efficacement ces affections de la peau en aidant l’organisme à les apaiser et à en venir à bout. Ne faut-il d’ailleurs pas voir, dans la vitalité de cette plante, capable d’isoler et de rejeter ses poisons vers l’extérieur, un signe de bienfaits pour notre épiderme ? Les brûlures locales peuvent
également être traitées avec une solution à base
d’Urtica urens, associée dans ce cas de figure à de l’arnica.

 

P162/11-16