L'euphraise

Euphrasia officinalis, l'euphraise

L’euphraise est une délicate fleur sauvage qui parasite les racines des plantes voisines. Euphrasia officinalis est reconnaissable à son élégante fleur blanche veinée de pourpre et éclaboussée d’un œil jaune intense. Communément appelé « casse-lunette », l’euphraise est traditionnellement utilisée en homéopathie en cas d’irritations oculaires avec larmoiement. 

Habitat naturel

L’euphraise est une plante médicinale connue depuis l'Antiquité : Théophraste (372 av. J.C.) la mentionne et Dioscoride (100 ap. J.C.) la pres­crivait déjà lors d'affections oculaires. Paracelse (1493 - 1541) lui accordait également des propriétés curatives dans de nombreuses affections des yeux ; selon lui, elle présentait une similitude d'anatomie avec l'œil.

Petite plante herbacée, l’euphraise mène une vie de semi-parasite dans les prairies sèches et maigres, les landes d’altitude jusqu’à l’étage des neiges éternelles et les prés à sols siliceux. Elle est commune en moyenne montagne, il est plus difficile de la rencontrer en plaine.

La tige est basse (3 à 4 cm), les feuilles sont opposées, petites. Les fleurs en forme de casque s'épanouissent de mai à octobre, possèdent une élégante corolle blanchâtre veinée de pourpre et éclaboussée d’un œil jaune intense.

 

Famille

L’euphraise fait partie de la famille des Scrofulariacées, plantes qui apprécient aussi bien les biotopes humides que l’ambiance plus sèche et lumineuse des montagnes... Leurs racines étant pourvues de suçoirs, les Scrofulariacées meurent après la germination si elles ne trouvent pas à se fixer sur une racine « hôte ». Ainsi, l’euphraise tire les nutriments et l’eau dont elle a besoin des racines des herbes et des chaumes qui l’entourent. Dans ses feuilles vertes, elle synthétise elle-même la chlorophylle.

Propriétés

Du point de vue de sa composition chimique, l'euphraise contient, entre autres, des iridoïdes (propriétés anti-inflammatoires et analgésiques), des tanins (astringents, réducteurs de l’irritabilité) et des flavonoïdes.
Euphrasia officinalis est une plante médicinale utilisée depuis des siècles pour ses vertus apaisantes et astringentes dans le traitement des irritations et des inflammations oculaires. C’est probablement en raison de cet effet sur la sphère oculaire qu’elle s’est vue attribuer le surnom de « casse-lunettes ».

 

 

P71/05-16