La drosera

Drosera, les droseras

Petites plantes carnivores protégées, les droseras poussent principalement dans les tourbières, notamment dans le parc naturel du Massif des Vosges. Ils n’ont pas d’odeur ni à l’état frais ni à l’état sec. Les droseras tiennent leur nom du latin « ros solis » qui signifie « la rosée du soleil », et ce, en raison du suc brillant qui perle à l’extrémité de leurs cils.

Le drosera à feuille ronde, Drosera rotundifolia, renferme des glucides, des tanins, des pigments flavoniques, divers acides et des naphtoquinones dont la principale est la plumbagone. En homéopathie Drosera est traditionnellement utilisé dans le traitement de la toux spasmodique.

 

 

P37-03-16