La chélidoine

Chelidonium majus, la chélidoine

La chélidoine est une plante vivace de la famille des Papavéracées. Elle croît spontanément dans les lieux humides et les décombres de toute l’Europe, pouvant atteindre de 30 à 80 centimètres de haut. Son suc jaune orangé est utilisé pour ses propriétés sur les excroissances, d’où son surnom d’herbe à verrues.
La chélidoine (Chelidonium majus) contient plusieurs alcaloïdes isoquinoléiques, de la stylopine, de la spartéine et des caroténoïdes. Dès le Moyen-âge, elle a été reconnue pour son action sur le foie. Depuis, elle est utilisée pour ses propriétés cholérétiques et antispasmodiques du système digestif. En homéopathie, Chelidonium majus est traditionnellement indiquée en cas de dysfonctionnements du foie et de la vésicule biliaire,
contribuant ainsi à soulager un grand nombre de troubles de la digestion…

 

 

P38/03-16