Avena sativa TM Weleda, sol. buv. en gouttes

  • Avena sativa TM Weleda, sol. buv. en gouttes

Troubles du sommeil
Asthénie passagère

Sans accoutumance 

Dans quel cas utiliser Avena Sativa teinture mère Weleda ?

Avena Sativa teinture mère Weleda est un médicament homéopathique réservé à l’adulte en automédication, traditionnellement utilisé dans le traitement des troubles du sommeil, notamment par suite de surmenage nerveux, ainsi que dans les cas d’asthénie passagère.


Flacon 60 ml

 

> Télécharger la notice 

> Télécharger le Résumé des Caractéristiques Produit (RCP) 

0.0%  

Comment utiliser Avena Sativa teinture mère Weleda ?

  • En cas d’asthénie : 20 gouttes, 3 fois par jour.
  • En cas de troubles du sommeil : 20 gouttes, 3 fois par jour et 40 gouttes au coucher.

Espacer les prises dès l’amélioration et cesser les prises dès la disparition des symptômes.

Le traitement ne doit pas dépasser 1 mois.

Avena Sativa teinture mère Weleda se présente en flacon de 60 ml, ce qui correspond à environ 1200 gouttes et permet 12 à 20 jours de traitement en fonction de la posologie.

 

Composition

Avena sativa teinture mère pour un flacon de 60 ml.

 

Triez vos déchets

Info tri

Zoom sur l’avoine

L’avoine cultivée (Avena sativa) est une plante graminée pouvant atteindre 1,50 m de haut, qui fut longtemps réservée au fourrage et à l’alimentation du bétail (son, paille). L’Homme ne s’est intéressé à ses vertus nourrissantes et médicinales que tardivement : reconnus pour leurs bienfaits nutritionnels et diététiques, les grains d’avoine, transformés en flocons, farine, gruau contiennent entre autres de l’amidon, des vitamines du groupe B et des substances minérales (silice, fer, manganèse et zinc). La partie aérienne renferme quant à elle des saponosides et des flavonoïdes. En médecine homéopathique, cette partie aérienne fleurie est traditionnellement utilisée dans le traitement des troubles mineurs du sommeil, notamment par suite de surmenage nerveux1.

1 P. Kollitsch. Homéopathie Matière Médicale Thérapeutique, Ed. Helios. 1989 : page 209