Arnica montana teinture mère Weleda

Solution pour application cutanée
Traumatismes bénins fermés
 Médicament homéopathique 

Arnica Montana teinture mère Weleda est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans traitement local des traumatismes bénins fermés (absence de plaie)
 

Flacon 60ml

> Télécharger la notice

> Télécharger le Résumé des Caractéristiques Produit (RCP)

Description

Description

Dans quel cas utiliser Arnica Montana teinture mère Weleda ?

Arnica Montana teinture mère Weleda est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans traitement local des traumatismes fermés :
-    contusions,
-    ecchymoses,
-    hématomes.

 

Pour qui ?

Réservé à l'adulte en automédication.

 

Comment appliquer Arnica Montana teinture mère Weleda ?

  • 50 gouttes (2,5 ml) à appliquer à l’aide d’une compresse sur la zone concernée par le traumatisme.

Le traitement ne doit pas dépasser 1 semaine sauf avis médical.

 

Composition

Arnica Montana teinture mère pour un flacon de 60 ml.

 

Triez vos déchets

 

Arnica montana teinture mère Weleda, solution pour application cutanée : médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement local des traumatismes fermés (contusions, ecchymoses, hématomes). Réservé à l'adulte en automédication. Médicament à usage externe. Le traitement ne doit pas dépasser une semaine sauf avis médical. Demandez conseil à votre pharmacien. Lisez attentivement la notice. Si les symptômes augmentent ou persistent après 1 semaine, consultez votre médecin.

P93/08-17
17/08/62701435/GP/001

 

Zoom sur...

 

L'arnica

L’arnica des montagnes (Arnica montana) est une plante vivace de la famille des Astéracées. Originaire d’Europe, cette fleur d’un jaune lumineux pousse principalement en altitude et atteint son pic de floraison au début de l’été. Également appelée « herbe aux coups » et « la montagnarde qui guérit », l’Arnica montana est réputée depuis le Moyen-âge pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques1 : elle limite l’apparition des bleus et en favorise leur résorption2.

1 J.Fleurentin. Plantes médicinales Tradition et thérapeutique, Ed. Ouest-France. 2008 : page 123.
2 Dr. H.Voisin. Matière médicale du practicien homéopathe, Ed. Maloine. 1976, 2e édition : pages 122 et 123.