Massage du périnée

Le périnée au cœur de la féminité

Votre corps enceint se prépare à l'enfantement

Leur élasticité et leur tonicité seront d’une grande aide au bébé lors du passage au travers de ce jardin de vie qu’est votre vagin. Il sera plus agréable pour vous de retrouver, après l’accouchement, votre continence et votre vie sexuelle sans douleur ni appréhension. Le périnée, bien que localisé dans nos profondeurs, peut s’exercer et se masser pour être préparé, protégé et vivifié comme n’importe quel autre muscle de l’organisme dès le tout début du 8ème mois.

L'anatomie féminine

Avant d’exposer la technique de massage, il est utile de rappeler que chaque femme gagne à oser apprivoiser cette partie du corps. Lieu de passage du bébé certes, mais bien avant il est organe de sensualité, de sexualité et également lieu d’élimination. Comme tout le reste du corps, ce lieu est imprégné d’expériences bonnes ou moins bonnes. Il est peut-être vécu comme intouchable par soi-même voire repoussant, ce qui peut alors limiter ou empêcher la pratique du massage.

C’est en douceur, en respectant les émotions qui s’y cachent peut-être, que vous apprendrez à mieux le connaître.

En savoir plus

Le massage du périnée

Le massage du périnée peut se pratiquer seule ou à 2 en fonction de votre désir, de votre sensibilité et de votre souplesse. Dans tous les cas, si vous souhaitez le partager avec votre compagnon, il est souhaitable de commencer d’abord toute seule.

Il est inutile de le masser avant le début du 8ème mois. Sachez qu’en aucun cas vous ne pouvez mal faire.

Pour ce massage, il est souhaitable au préalable de vider la vessie et le rectum, de laver le périnée externe et les mains. Il se pratique durant 2 à 3 minutes tous les jours, du congé de maternité jusqu’aux premières contractions du travail. Par ailleurs, les exercices de contraction / relâchement du périnée se pratiquent dans cette même période : de 20 à 40 exercices par jour.

 

 

Choisissez un lieu calme, familier et intime. Pour être à l’aise, créez une ambiance rassurante et relaxante (musique, lumière douce, chaleur). Préparez une serviette et un coussin (à placer sous votre bassin) et l’Huile de Massage du périnée.

Choisissez votre position : demi-assise si c’est votre compagnon qui vous masse, debout les genoux pliés et écartés en vous accoudant sur une table ou debout un pied sur la baignoire penchée sur votre cuisse ou encore accroupie dans une position qui facilite la pose d’un tampon par exemple.

 

Pour la position demi-assise (c’est le compagnon qui vous masse)

Installez-vous sur un lit en position de grenouille demi-assise. La tête et le dos se reposent sur un dossier incliné (ou un montage de coussins) ; le bassin est basculé « sexe regarde le ciel » pour effacer la cambrure du dos ; il est parfois utile de placer un coussin sous les fesses pour favoriser cette bascule du bassin. Les genoux sont repliés et légèrement écartés, reposant sur des coussins. Ajustez cette position et respirez profondément.

 

Pour les autres positions qui vous permettent l’automassage, dans tous les cas, au préalable, testez toutes ces variations pour choisir celle qui est la plus confortable, la plus sécurisante : celle où votre périnée est facile d’accès.

Faites un profond soupir, détendez-vous.

Étaler l’Huile de Massage du périnée avec la surface des doigts, en massage externe, sur la peau du périnée entre l’anus et le vagin puis remonter en mouvements circulaires le long des lèvres jusqu’à l’entrée du vagin.

La texture de votre vulve et celle de votre vagin ont probablement changé. Ces transformations anatomiques se rétabliront quelques semaines après l’accouchement.

Effleurage

Placez votre pouce à l’intérieur du vagin jusqu’à la première jointure, l’index et le majeur sur la peau juste au-dessus de l’anus. Exercez des petits mouvements circulaires sur la peau de 3 heures à 9 heures.

Puis pendant une minute, faites des mouvements de balancier de «3h à 9h», à l’intérieur et à l’extérieur en appuyant un peu plus 8 . Prenez le temps de respirer calmement et d’apprivoiser en douceur ces nouvelles impressions...

Avancez maintenant votre pouce de toute sa longueur dans le vagin. Vous pouvez procéder aux pressions/étirements.

Pressions en rayons de soleil

Massage interne

Ces massages font émerger des impressions particulières s’apparentant à une envie d’aller à la selle, à une légère brûlure, à une douleur ou à une ouverture. Ces sensations sont normales et disparaissent au bout de deux semaines de massage. Dès que vous vous sentez prête et parfaitement détendue, faites un soupir...

Dès que la pression devient désagréable, ne progressez plus et maintenez l’appui. Prenez votre temps, respectez-vous. Prenez conscience de cette résistance naturelle (qui limiterait la descente du bébé lors de sa naissance) et respirez calmement et profondément en relâchant l’anus pour inhiber ce réflexe. Alors la pression du doigt peut aller doucement plus loin, jusqu’au prochain réflexe. Considérez les différences de sensation entre celle où le périnée est contracté et celle où vous le relâchez grâce à votre volonté. Ainsi, progressivement vous apprivoisez votre périnée et vous lui apportez de pouvoir s’étirer au-delà de ses limites habituelles.

En expirant, exercez une pression douce mais ferme sur le rebord du vagin en direction du coccyx (à « 6 heures »). Observez les sensations. Probablement que votre anus s’est contracté dans un réflexe dit défensif. En effet, le périnée réagit à la pression comme si c’était une selle qui descendait subitement afin de la contenir.

Plus vous pratiquerez, plus vous sentirez vos capacités de relâchement et d’assouplissement s’améliorer. Selon vos perceptions, vous pourrez évoluer au fil des jours vers les pressions en rayons de soleil. (Faites de même vers 3h, 4h30, 7h30 et 9h).

Après plusieurs entraînements aux pressions, vous pouvez progresser vers les étirements, car bébé au moment de sa naissance, avancera en repoussant les tissus du périnée.

À ce moment-là, se produiront à la fois une forte pression et un important étirement de l’anus, accompagné le plus souvent d’une irrépressible envie de pousser et/ ou d’une sensation d’écartement plus ou moins douloureuse. Il sera alors nécessaire de relâcher l’anus volontairement tout en poussant l’enfant à naître.

En pratiquant quotidiennement les massages étirements, vous vous familiarisez avec ces sensations, qui de « douleurs » deviendront « repères »

« Ça y est, je sens que le bébé va naître : je peux pousser et je relâche l’anus ».

Pressions-étirements

C’est la technique de pression que vous prolongez en étirant les tissus par glissement du pouce vers l’extérieur (pression + étirement simultané).

  • expirez et exercez une pression douce mais ferme sur le rebord du vagin en direction du coccyx (à 6h)
  • inspirez et maintenez l’appui
  • expirez à nouveau et avancez votre pouce vers l’extérieur pour déplisser le périnée un peu comme un accordéon qui s’ouvre.

Avancez jusqu’à ce que le pouce s’extériorise.

Beaucoup de femmes expriment une sensation de brûlure qui disparaît au bout d’une quinzaine de jours de massage quotidien.

Lorsque vous arrivez au niveau de la peau qui s’étire, la sensation est plus aigüe ; relâchez bien votre anus et terminez le mouvement. Faites ceci dans toutes les directions 3h, 4h30, 7h30 et 9h.

Petit à petit, des liens entre votre cerveau et votre périnée se tissent pour vous dévoiler une conscience de votre musculature intime et acquérir la maîtrise de celle-ci. D’un réflexe défensif, vous cheminez vers une réponse d’ouverture.

Questions sur le massage du périnée

Quels sont les bénéfices de ce massage ?

Dès lors que la femme ose s’aventurer au cœur de son intimité, elle peut en retirer tous les bénéfices du massage :

  • La conscience et la connaissance du périnée.
  • L’évolution vers la maîtrise du périnée.
  • L’inhibition du réflexe défensif qui freine la progression du bébé.
  • La limitation des déchirures périnéales et des épisiotomies par l’augmentation de l’élasticité des tissus.
  • Les touchers vaginaux sont moins désagréables, car la femme sait se relâcher et indiquer à l’examinateur le moment où elle se sent prête pour l’examen.
  • Enfin cela permet d’entraîner le souffle en lien avec la détente du corps et de l’esprit.
  • Facilite la reprise de la sexualité après la naissance.

Y a-t-il des risques à pratiquer ce massage ?

Aucun s’il est pratiqué dans de bonnes conditions, mains propres et ongles courts, en dehors de toute infection vaginale. Le massage n’atteint ni le col de l’utérus, ni le bébé.

Quand commencer ? À quel rythme peut-on pratiquer ce massage ?

Dès la fin du 8ème mois de grossesse, tous les jours après avoir vidé votre intestin et en vous étant préalablement lavé les mains et le périnée. Continuez quotidiennement jusqu’au jour de la naissance.

Combien de temps dure le massage ?

En général de 3 à 10 mn. Plus vous avancez dans votre pratique, plus le massage est facile. Si au début il est désagréable, voire douloureux, au bout de quinze jours de massage, il ne l’est plus.

En cas de cicatrice ancienne sur le périnée, que faire ?

Travailler la cicatrice de façon plus précise entre le pouce et l’index en petits mouvements circulaires et légers afin de l’assouplir également.

Peut-on l'exercer lors de l'accouchement ?

Oui, au moment de l’expulsion certaines sages-femmes massent le périnée à l’extérieur pour limiter les sensations désagréables d’étirement. Il faudrait éviter le massage interne qui s’avère alors douloureux. Il est judicieux à ce moment-là d’utiliser l’Huile de Massage du périnée. Vous pourrez le suggérer à la sage-femme en début de travail. D’autres encore le recouvrent de linges chauds pour favoriser la détente.

Peut-on continuer ce massage après la naissance de bébé ?

Oui, mais uniquement en effleurage externe si le périnée est suturé et ce, jusqu’à totale cicatrisation (8 à 15 jours environ). Il permet de soulager les douleurs en cas de suture, il favorise le processus de cicatrisation.

Newsletter Femmes Enceintes

Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire "Mes semaines de grossesse" dédiée aux femme enceintes : informations, conseils pratiques etc... pour vous accompagner durant ces 9 mois.

A quelle date est prévu votre accouchement ?
S'abonner aux autres newsletters ?

Restez informé(e) de l'actualité Weleda, bénéficiez d'offres exclusives, découvrez les nouveautés et nos astuces et conseils beauté...

Vous pourrez vous désabonner à tout moment de la newsletter. Vos données seront enregistrées dans les bases de données de Weleda France. Elles ne seront ni vendues ni transmises à des tiers. Conformément à l’article L27 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification pour toute information vous concernant.

Les champs avec un * astérisque sont obligatoires.