DU NATUREL
DANS LE SOIN
DES BOBOS DU QUOTIDIEN

Sortie en plein air, balade en forêt, après-midi au parc… Au retour des beaux jours, les enfants adorent découvrir la nature qui les entoure ! Mais avec tant d’enthousiasme, un petit bobo est très vite arrivé : bleu, petite coupure, brûlure superficielle, piqûre…

Ne laissez pas les petits bobos gâcher ces moments !

Ne laissez pas les petits bobos gâcher ces moments !

Pour que vous soyez toujours prêt à parer toute situation, voici une checklist pour composer votre trousse de secours :


  • Urtigel Weleda

  • Arnica Crème Weleda

  • Pansements de différentes tailles

  • Désinfectant

  • Compresses stériles

  • Pince à épiler

  • Crochet tire-tique

  • Crème à base de calendula

« Trousse représentée en visuel offerte auprès des pharmacies, parapharmacies et magasins bio partenaires uniquement, pour l’achat de 2 produits parmi les références Urtigel et Arnica Crème. Renseignez-vous auprès de votre point de vente habituel »

Nos soins spécifiques

Arnica Crème

Coups, chocs, chutes
???global.nreviews.label???
???global.nreviewsmultiple???
25 g
8.11€

Urtigel

Après-piqûres
???global.nreviews.label???
???global.nreviewsmultiple???
25 g
7.58€

Pour compléter votre trousse, certaines solutions naturelles peuvent également être adaptées au soin des bobos du quotidien : Arnica montana, Apis mellifica, Urtica urens, Ledum palustre, Belladonna.

Les bons gestes pour le soin des bobos du quotidien

Il est souvent difficile de se souvenir des bons gestes à suivre en cas de petite blessure. Appliquer du chaud, du froid ? couvrir d’un pansement ou laisser respirer ?... On vous dit tout !

AGIR EN CAS DE COUP, CHOC, CHUTE
AGIR EN CAS DE PIQÛRE
AGIR EN CAS DE PLAIE SUPERFICIELLE
AGIR EN CAS DE BRÛLURE SUPERFICIELLE (1er DEGRÉ)

AGIR EN CAS DE COUP, CHOC, CHUTE

Un coup, un choc, une chute… et c’est un bleu qui risque de faire son apparition. Voici les bons réflexes pour atténuer les symptômes et faciliter sa guérison :

1. Appliquer de la glace pour limiter l’apparition du bleu
Ne pas appliquer la glace directement sur la peau sous peine de provoquer une brûlure par le froid. Placez-la dans un tissu propre avant de la poser sur la peau.


Pas de glace à portée de main ? Pas de panique !
Arnica montana permet d'atténuer les conséquences du traumatisme. En cas d'apparition d'un bleu, associer Ledum palustre.


2. Appliquer une fine couche d’Arnica Crème pour apaiser l’épiderme



CE QUI DOIT VOUS ALERTER
Si le bleu ou l’hématome est situé sur l’œil ou sur le crâne, s’il est survenu suite à un choc au thorax ou à l’abdomen, s’il augmente de volume, devient chaud et douloureux ou s’il s’accompagne d’autres symptômes (fièvre, nausées, fourmillements dans les membres, troubles du comportement), consultez en urgence un médecin ou appeler le 15.

AGIR EN CAS DE PIQÛRE

Végétaux, moustiques ou insectes en tout genre… Une piqûre s’accompagne souvent d’une réaction locale (gonflements, rougeurs, démangeaisons). Voici les bons réflexes pour soulager une piqûre :

1. Désinfecter la piqûre avec de l’eau et du savon puis avec un antiseptique.

2. Appliquer une fine couche d’Urtigel pour soulager l’inconfort et diminuer les démangeaisons
Eviter de gratter la piqûre car cela amplifie l’inflammation.




Après une piqûre, Apis mellifica permet une action sur la douleur piquante. Compléter avec Ledum palustre pour une action sur le gonflement. Urtica urens agit plus précisément en cas de démangeaisons au contact d'une plante.


CE QUI DOIT VOUS ALERTER
En cas de piqûre de guêpe, d’abeille, de frelon ou de bourdon, si elle s’accompagne d’autres symptômes (fièvre élevée, courbatures ou douleurs articulaires, maux de tête, nausées, éruptions cutanées…) ou si la personne présente des signes possibles d’une réaction allergique (bleus autour de la piqûre, plus grandes surfaces de démangeaison, difficultés respiratoires, gonflement dans la gorge, urticaire), consultez en urgence un médecin ou appelez le 15.

AGIR EN CAS DE PLAIE SUPERFICIELLE

Une éraflure, une écorchure, une petite coupure… La peau est abimée et saigne modérément. Voici les bons réflexes pour soigner une plaie superficielle :

1. Nettoyer la plaie sous un filet d’eau tempérée

2. Désinfecter la plaie avec une compresse et un antiseptique
Pas de coton ou de ouate qui risquent de laisser des fibres dans la plaie. Pas d’alcool, bien trop agressif, qui ralentit le processus de cicatrisation.

3. Protéger la plaie avec un pansement adhésif
Garder la plaie couverte jusqu’à ce qu’elle se referme, puis laisser une croûte se former à l’air libre.

4. Appliquer une fine couche de crème à base de calendula sur la plaie fermée pour apaiser la peau



CE QUI DOIT VOUS ALERTER
Si la plaie est profonde ou étendue, que vous n’arrivez pas à arrêter le saignement ou qu’elle est située sur le visage, le crâne ou le cou, consultez en urgence un médecin ou appelez le 15.

AGIR EN CAS DE BRÛLURE SUPERFICIELLE (1er DEGRÉ)

La peau brûlée est rouge, sèche et douloureuse, sans cloque… Il s’agit d’une brûlure au 1er degré, c’est par exemple le cas d’un coup de soleil superficiel. Voici les bons réflexes pour réagir suite à une telle brûlure :

1. Calmer la brûlure sous un filet d’eau tempérée
Ne pas utiliser de glace ou d’eau glacée qui pourraient encore plus abîmer la peau.


Apis mellifica est indiquée en cas de brûlure superficielle et agit sur la douleur brûlante et piquante. Si la peau est très rouge et chaude, Belladonna est également appropriée.


2. Soulager l’épiderme en appliquant une fine couche de crème à base de calendula

CE QUI DOIT VOUS ALERTER
Si la brûlure concerne un nourrisson ou un enfant de moins de 5 ans quelle que soit l’étendue, si elle s’étend sur plus de 5% de la surface corporelle chez un enfant de plus de 5 ans, si elle touche le visage, les yeux, les mains ou le cou, si elle est profonde et présente des cloques, consultez en urgence un médecin ou appelez le 15.