Ophtalmologie

Malva sylvestris, la mauve sauvage

La mauve sauvage est une plante herbacée vivace commune en Europe où elle affectionne haies, jardins, bords des chemins, friches... Reconnaissable à ses fleurs veinées de pourpres, Malva sylvestris marque de son empreinte toutes les médecines traditionnelles...

Habitat naturel

La mauve est coutumière des terrains vagues, des bords de chemins, elle croît également sous les haies, dans les cultures, les coupes de bois… C’est une plante herbacée, vivace, bisannuelle ou pluriannuelle de 50 à 120 cm. Sa floraison s’étale de la fin du printemps au début de l’automne.

Famille

La mauve appartient à la famille des Malvacées, riche de quelques 900 espèces pour la plupart tropicales, et dont elle est, avec par exemple la rose trémière, la lavatère et l’hibiscus, l’une des rares représentantes dans les zones tempérées.

Propriétés

Les Malvacées sont connues depuis l'Antiquité pour leur potentiel thérapeutique, leurs qualités émollientes et hydratantes. Elles ont aussi un effet calmant sur le système nerveux comme on le voit dans l'utilisation d'hibiscus pour le sommeil ou la racine de guimauve pour la dentition chez les bébés.
La pharmacologie moderne a identifié :
• une teneur élevée en mucilages ; des substances polysaccharidiques, qui ont la capacité de capter l’eau au sein de leur structure en treillis et de gonfler jusqu’à former du gel. Les mucilages imprègnent ces plantes de la racine jusque dans le fruit et conservent par conséquent l’humidité dans les tissus vivants de la plante. Ils sont particulièrement utiles pour les plantes qui ont à lutter contre la sécheresse.
• des flavonoïdes, qui pourraient expliquer leurs propriétés anti-inflammatoires.

Malva sylvestris marque de son empreinte toutes les médecines traditionnelles qui l’utilisent en décoction, tisanes, bains, cataplasmes, lavements... pour ses propriétés calmantes, diurétiques et pectorales. Elle est également utilisée sous forme de collyre pour ses propriétés adoucissantes et émollientes1.

 

> Au jardin des plantes médicinales homéopathiques  : Euphrasia

> Zoom sur l'acide hyaluronique

 

1 Dr P-V Fournier. Dictionnaire des Plantes médicinales et vénéneuses de France, Ed. Omnibus. 2010 : pages 614 - 615

  • L'oeil, un système délicat à préserver

    Les yeux sont bien plus que les organes de la vision, capteurs de faisceaux lumineux permettant de distinguer formes et couleurs… C’est principalement à travers nos yeux que nous communiquons avec les autres et avec ce qui nous entoure : ouvrir les paupières, c’est ouvrir notre monde intérieur au monde extérieur !

    Lire la suite
  • L'irritation oculaire

    Elle résulte d’agressions extérieures, pollens, pollution, poussières... Les particules déclenchent des réactions inflammatoires d’origine mécanique ou allergique et entraînent rougeur, larmoiement et prurit.

    Lire la suite
  • La sécheresse oculaire

    Elle découle d’une détérioration qualitative et/ou quantitative de la sécrétion lacrymale, et occasionne, suite au défaut d’hydratation de la surface de l’œil, inconfort, gêne voire sensation d’altération visuelle.

    Lire la suite
  • Conseils autour de la santé de vos yeux

    Sortez régulièrement au grand air et veillez à maintenir un niveau d’humidité de l’air élevé (entre 40 et 65%) grâce à l’aération, aux plantes vertes et aux humidificateurs d’air...

    Lire la suite
  • Yoga des yeux
    Exercices pratiques

    Nos yeux ont besoin de phases de repos, ces exercices vous permettront une courte pause pour remédier au stress visuel.

    Lire la suite
  • Les 10 idées reçues les plus importantes concernant les yeux

    Les carottes sont-elles bénéfiques pour les yeux ? La lecture dans l’obscurité détériore-t-elle la vue ? Et les yeux des porteurs de lunettes deviennent-ils paresseux ?

    Lire la suite
  • Des médicaments homéopathiques et des dispositifs médicaux à usage ophtalmique

    L’œil, organe liquide et aérien, est très peu vascularisé : une action par voie locale est à privilégier pour agir sur l’inflammation, le confort et la vision.

    Lire la suite
  • Euphrasia

    L’euphraise est une délicate fleur sauvage qui parasite les racines des plantes voisines. Euphrasia officinalis est reconnaissable à son élégante fleur blanche veinée de pourpre et éclaboussée d’un œil jaune intense.

    Lire la suite
  • Malva sylvestris

    La mauve sauvage est une plante herbacée vivace commune en Europe où elle affectionne haies, jardins, bords des chemins, friches...

    Lire la suite
  • Zoom sur
    l'acide hyaluronique

    Ce sucre complexe est reconnu pour ses propriétés visco-élastiques, hygroscopiques (capte l’eau de l’air) et mucomimétiques (capacité à retenir l’eau).

    Lire la suite

P71/05-16