Les spécificités des médicaments Weleda

L’homéopathie enrichie des connaissances de la médecine d’orientation anthroposophique

Depuis leur création il y a plus de 90 ans, les Laboratoires Weleda élaborent une large gamme de médicaments homéopathiques imprégnés des spécificités et du savoir-faire de la médecine d’orientation anthroposophique.

Cette médecine intégrative associe les données acquises de la science à une approche plus globale et individualisée de la santé et de l’homme. Elle prend en considération tant l’être humain que les substances issues des 3 règnes de la nature, qui servent de base aux médicaments Weleda.

Des matières premières d’origine naturelle

Weleda met à disposition des professionnels de santé – et donc des patients - plusieurs centaines de souches, essentiellement d’origine végétale, minérale ou animale :
- des ‘classiques’, telles qu’Antimonium tartaricum, Apis mellifica, Arnica montana, Belladonna, Calendula officinalis, Ignatia amara,
- des plus spécifiques, telles qu’Aqua marina, Levico, Ferrum sidereum, Hypericum Auro cultum

Ces souches pour préparations homéopathiques font l’objet d’un programme d’enregistrement auprès des autorités sanitaires. L’ensemble de l’activité pharmaceutique des Laboratoires Weleda répond aux Bonnes Pratiques de Fabrication, conformément à la réglementation.

Pour extraire les substances actives des plantes médicinales, Weleda utilise aussi bien la traditionnelle macération à température ambiante (15 à 20 °C) que des procédés thermiques singuliers, notamment inscrits à la pharmacopée allemande et européenne, qui développent le potentiel thérapeutique de chaque souche en lui conférant des propriétés spécifiques (ex. infusion, décoction, digestion...).

Les jardins Weleda : fournisseurs principaux de plantes médicinales

Les jardins Weleda sont tous cultivés selon les préceptes de l’agriculture biodynamique. Le plus grand d’entre eux, d’une superficie de 23 hectares, se situe en Allemagne, à Schwäbisch-Gmünd. Il est également le plus grand jardin de plantes médicinales d’Europe. Chaque année, nos jardiniers y entretiennent plus de 260 espèces différentes. Le jardin de Weleda France est situé à quelques kilomètres du site de production de Huningue (Alsace)
De ces jardins remarquables est tiré l’essentiel des plantes utilisées pour la fabrication des médicaments.

« Chaque médicament Weleda résulte de l’alliance entre science de la nature,
savoir-faire pharmaceutique et qualité »

Des dilutions décimales et une palette étendue de formes pharmaceutiques

Les médicaments Weleda sont dynamisés en Décimales Hahnemanniennes et s’expriment donc en DH (ou D). Ils couvrent une palette de hauteurs de dilution allant de la teinture mère (TM) à la trentième décimale (30DH / D30) et se présentent sous différentes formes pharmaceutiques spécifiques, des plus simples aux plus complexes :

  • formes liquides : solutions buvables en gouttes, solutions pour application cutanée
  • formes solides : poudres orales, granules,
  • formes semi-solides : ovules et suppositoires, crèmes, gels, pommades,
  • formes stériles : solutions injectables, collyres, sprays.

A noter que Weleda est le seul laboratoire pharmaceutique
homéopathique français à produire des ampoules injectables.

Une grande variété de médicaments

Pour répondre aux besoins des prescripteurs et des patients, les Laboratoires Weleda proposent de nombreuses solutions thérapeutiques :
• des médicaments homéopathiques unitaires enregistrés, aussi bien SNC* que EH*,
• des préparations magistrales homéopathiques unitaires ou complexes, réalisées en sous-traitance pour le compte des pharmacies suite à une prescription médicale,
• des médicaments homéopathiques ou à base de plantes avec AMM*,
• des dispositifs médicaux avec marquage CE.

 

* SNC : Spécialité à Nom Commun, EH : Enregistrement Homéopathique,
   AMM : Autorisation de Mise sur le Marché

Weleda France, site de production pharmaceutique et siège social

La filiale française du Groupe Weleda est installée dans le Sud de l’Alsace depuis 1924. Plus d’1 million de commandes de médicaments sont traitées chaque année. Des livraisons quotidiennes les acheminent auprès du réseau national des pharmacies.

P183/11-16