Partout dans le monde, Weleda encourage des projets socialement durables de cultures certifiées bio

Pour l'extraction des matières premières, Weleda collabore sur le lieu même de la récolte avec des partenaires du monde entier, notamment des petits producteurs. L'établissement de partenariats à long terme, une juste rémunération et la formation continue sont les éléments essentiels d'une collaboration équitable garantissant la qualité. Ces partenariats assurent à Weleda un approvisionnement de matières premières de qualité. En échange, Weleda leur garantit un prix équitable et s'engage à acheter des quantités fixes.

  • La lavande en Moldavie

    L’image la plus couramment associée à la lavande est celle de ces immenses champs mauves qui s’étendent à perte de vue en Provence, dans le sud de la France. Mais depuis des siècles, cette plante est également cultivée à grande échelle dans une autre région de l’Europe : la Moldavie.

    En savoir plus
  • L'arnica en Roumanie

    Les monts Apuseni sont la région habitée la plus haute des Carpates et l’arnica y pousse en quantité. Il existe à cet endroit une tradition de cueillette des plantes médicinales, la Roumanie ayant été jusque dans les années 1970 et 1980 l’un des principaux producteurs mondiaux de plantes médicinales et aromatiques.

    En savoir plus
  • Le calendula en Allemagne

    Le calendula fait partie des 160 plantes médicinales cultivées en biodynamie à Schwäbisch Gmünd, dans le jardin de «Weleda Naturals». Dans ce jardin comme dans ceux de Weleda France et Weleda Suisse, la priorité est donnée à l’accroissement de la fertilité des sols pour stimuler la vitalité des plantes cultivées.

    En savoir plus
  • Le romarin en Espagne

    L’huile essentielle de romarin est mise en œuvre dans la cosmétique Weleda ainsi que dans les produits pharmaceutiques contribuant à stimuler la circulation sanguine et l’équilibre thermique. La région d’Ademuz, en Espagne, semble faite pour la culture du romarin, de la lavande et d’autres plantes aromatiques.

    En savoir plus
  • Le bouleau en République Tchèque

    Depuis plusieurs années, Weleda travaille en étroite collaboration avec Leonard Taraba, qui a mis en place ces cueillettes sauvages au début des années 1990 et coordonne chaque année la récolte. Près de 200 travailleurs saisonniers sont ainsi mobilisés entre la mi-mai et début juillet.

    En savoir plus
  • L'argousier en Toscane

    Les meilleures variétés d’argousier poussent depuis quelques années sur une surface de près de 100 hectares à «San Mario»: 200 tonnes de baies fraîches et cultivées écologiquement y sont récoltées chaque année. Cette récolte permet à l’entreprise familiale «Künzi & Röthlisberger» de presser près de 100 tonnes de jus frais.

    En savoir plus
  • Le citron en Sicile

    C’est en Sicile, lieu de villégiature autrefois très prisé par la noblesse de l’Empire romain, que poussent aujourd’hui les citrons utilisés par Weleda dans ses produits cosmétiques, diététiques et pharmaceutiques. L’ensoleillement exceptionnel, la fertilité des sols volcaniques et le travail soigneux des cultivateurs tout au long de l’année permettent de faire pousser des fruits de qualité incomparable.

    En savoir plus
  • L'iris au Maroc

    L’iris trouve les conditions idéales à son épanouissement dans les régions impraticables des montagnes de l’Atlas marocain. C’est sur ces terres que Weleda a conclu avec une entreprise française un partenariat qui assure des revenus fixes à près de 300 familles de petits producteurs.

    En savoir plus
  • L'amande en Espagne

    C'est sur les collines qui entourent la ville d'Alicante que se trouve l'une des plus grandes zones de culture de l'amande en Europe : la coopérative Manan installée dans la communauté autonome de Valence, avec laquelle Weleda a créé un partenariat pour soutenir la culture biologique d'amandiers en Espagne.

    En savoir plus
  • Le ratanhia au Pérou

    Le ratanhia (Krameria lappacea) est un arbrisseau à feuilles simples et velues qui pousse sur les sols rocheux. On le retrouve par exemple dans les environs de la ville d’Arequipa, dans le Sud du Pérou, où ses racines sont cueillies en pleine nature. Le ratanhia se plaît dans le climat sec et aride de la cordillère des Andes, où il déploie ses racines abondamment ramifiées, qui contribuent à protéger les sols de l’érosion.

    En savoir plus

En 2014, Weleda s'appuie sur une cinquantaine de partenaires dans le monde.

Ces partenaires répondent à un cahier des charges précis en matière de qualité, et le laboratoire entretient avec eux des relations de confiance et de dialogue, basées sur des engagements à long terme.

Aux critères de conformité des matières premières, s'ajoutent des exigences de certification bio, de préservation de la biodiversité et de respect des minima sociaux. La qualité de ce réseau exceptionnel, tissé depuis les années 90, permet à Weleda de garantir à ses consommateurs des composants issus de cultures bio-dynamiques ou biologiques et écologiques. Pour contrôler la qualité des matières premières et le respect des cahiers des charges définis par le laboratoire, Weleda a mis en place son propre réseau d'auditeurs qui suivent aussi bien les producteurs que les intermédiaires Près de 50 audits sont réalisés chaque année à l'échelle internationale.