Iris

Montagnes de l'Atlas, Maroc

Le rhizome de l’iris, capable de conserver l’eau pendant de longues périodes de sécheresse, a également la capacité de réguler l’hydratation de la peau. Dans les montagnes de l’Atlas marocain, la culture biologique de l’iris assure des revenus fixes à de nombreux petits producteurs.

Une huile précieuse issue de terres impraticables

L’extrait de rhizome d’iris, un ingrédient qui a fait ses preuves depuis longtemps dans la cosmétique Weleda, renforce l’équilibre hydrolipidique de la peau et fournit une précieuse huile essentielle.

 

 

L’iris trouve les conditions idéales à son épanouissement dans les régions impraticables des montagnes de l’Atlas marocain. C’est sur ces terres que Weleda a conclu avec une entreprise française un partenariat qui assure des revenus fixes à près de 300 familles de petits producteurs.  

Renforcer le développement rural

Au Maroc, la part de la population rurale vivant d’une agriculture d’autosubsistance est encore relativement élevée. D’où l’importance d’aider les petits paysans des régions les plus reculées à s’assurer des revenus complémentaires fixes grâce à la culture et à la vente de produits agricoles. Chez certaines familles, ces récoltes peuvent représenter jusqu’à la moitié des revenus. Ce système implique toutefois l’établissement de partenariats à long terme. La culture biologique de l’Iris germanica (iris d’Allemagne) dans la région de Tirdouine, dans l’Atlas marocain, s’inscrit dans cette démarche durable.  

Un dur labeur source de revenus complémentaires réguliers

Les petits producteurs de la région de Tirdouine cultivent, sur une étendue de plus de 20 km², des champs souvent rocailleux d’une superficie de 400 à 600 m². Sur ces parcelles en terrasses laborieusement conquises sur la montagne, ils font essentiellement pousser du lin, des lentilles, des oignons et d’autres légumes. Le climat de cette région ancestrale située à 1 600 m d’altitude est froid et rude en hiver et brûlant en été.

De la plantation à la récolte, la quasi-totalité des travaux des champs se fait manuellement ou à l’aide de mulets. L’utilisation de machines serait en effet trop chère, peu utile et non rentable sur ces petites surfaces. La culture écologique des rhizomes d’iris vient compléter idéalement les cultures traditionnelles de légumes et apporte des revenus réguliers aux petits paysans qui se sont regroupés en coopérative.  

Au printemps, chacune des 300 familles concernées récolte en moyenne sur ses champs 300 à 400 kg de rhizome d’iris frais. Ces rhizomes donneront de précieuses huiles essentielles, qui entreront dans la composition de produits cosmétiques naturels ou de préparations naturelles parfumées. Avant de procéder à l’extraction des huiles essentielles, l’ensemble de la récolte, soit des centaines de milliers de rhizomes de la taille d’une petite pomme de terre, doit être délicatement pelé à la main, puis séché au soleil à l’air libre. Cette étape, au cours de laquelle les rhizomes perdent 80% de leur poids, peut durer jusqu’à une semaine. La récolte séchée peut ensuite être acheminée à dos de mulet vers la vallée pour y être traitée. Le partenaire français de Weleda, une entreprise spécialisée dans la fabrication d’huiles essentielles précieuses, a besoin de quelque 20 tonnes de rhizomes biologiques séchés pour obtenir les 500 kg d’extraits parfumés qui entreront dans la composition de différents produits cosmétiques naturels de Weleda.

La création de la coopérative et les achats réguliers effectués par Weleda et l’entreprise partenaire française ont contribué à développer la solidarité entre la vingtaine de villages impliqués et à améliorer durablement les revenus et les conditions de vie des petits producteurs.

Découvrez nos autres projets

L'euphraise en Allemagne

L’euphraise est une petite fleur discrète de dix à trente centimètres qui pousse naturellement dans les prairies maigres et les pâturages d’Europe centrale et méridionale.

Lire la suite

Le ratanhia au Pérou

Le ratanhia est une plante hémiparasite qui ne peut pousser qu’en association avec plusieurs plantes hôtes, sur lesquelles elle prélève l’eau et les sels minéraux.

Lire la suite

La rose de Damas au Maroc

Dans la vallée du Dadès, au Maroc, Weleda a lancé un projet avec une distillerie locale afin de produire cette huile de rose en qualité bio.

Lire la suite

La lavande en Moldavie

La lavande est célèbre pour son parfum aromatique aux vertus relaxantes. Ses fleurs mauves contiennent des huiles essentielles qui parfument près de 50 produits Weleda.

Lire la suite

Zoom sur l'ingrédient :

Extrait de rhizome d'iris

Iris Germanica Root Extract

L'extrait de rhizome d'iris est utilisé pour ses propriétés apaisantes.