Argan

Essaouira, Maroc

Une plante de culture vieille comme le monde, devenue patrimoine culturel immatériel de l’humanité

L’arganier existe depuis plus de 80 millions d’années. En des temps plus anciens, il est probable qu’il recouvrait de grandes superficies en Afrique du Nord et en Europe méridionale, tandis qu’ultérieurement, en raison du refroidissement climatique, on ne le trouvait plus guère que dans quelques régions du sud du Maroc, de l’Algérie et de la Mauritanie. De nos jours, il ne croît pratiquement plus que dans le sud-ouest du Maroc, une région qui a été déclarée réserve de biosphère par l’UNESCO en 1998, en même temps que d’autres zones. En 2014, les connaissances et pratiques séculaires autour de l’utilisation de cet arbre et de ses fruits ont été reconnues comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

L’arganier, un champion de la survie

Depuis de nombreuses générations, l’huile d’argan est très prisée au Maroc par le groupe ethnique des Berbères. Dans les temps les plus reculés, on prêtait déjà à cette huile nombre d’effets positifs, aussi bien comme aliment que comme produit cosmétique. Il faut souligner ici, en particulier, l’effet régénérateur sur la peau. Cela n’a rien d’étonnant, car il s’agit d’une des régions les plus sèches de la Terre où, pour survivre et se développer, il faut être en mesure de se protéger de ces conditions climatiques. Et l’arganier sait y faire. En outre, il peut faire cadeau de ses talents à l’être humain. Et de fait, les Berbères de cette région ont une peau lisse, belle et saine malgré la chaleur et l’aridité.

L’huile d’argan – l’or liquide de l’arganier

L’arganier, lat. Argania spinosa L., fait partie de la famille des Sapotacées. Il peut atteindre une hauteur de 12 mètres et un diamètre de cime de 14 mètres. Ses racines s’enfouissent jusqu’à des profondeurs de 30 mètres environ. L’arganier est en mesure de résister à une sécheresse extrême et à des températures élevées de plus de 50 degrés Celsius. Pendant l’été et les périodes de sécheresse, il perd une partie de son feuillage, se protégeant ainsi du dessèchement. Sa durée de vie va de 250 à 400 ans. Ce n’est qu’au bout de cinq ans qu’il porte ses premiers fruits. Quant à une réelle productivité, elle ne commence pas avant que l’arbre ait atteint 50 à 60 ans. Les fruits de l’arganier n’arrivent à maturation qu’au cours de l’été de l’année suivante, selon un cycle à long terme, et ont une pulpe amère. Pendant les bonnes années, un arbre peut porter simultanément plusieurs générations de fleurs et de fruits. Les fruits ressemblent à des dattes et renferment un noyau de la taille d’une amande à coque extrêmement dure. Ce noyau contient lui-même deux graines de la taille d’une grosse graine de tournesol. C’est à partir de ces petits amandons que la précieuse huile est extraite.

Les arganeraies – des réserves d’or exclusives, dont le trésor tombe des arbres

Dans une réserve naturelle du sud-ouest du Maroc, près de la ville côtière d’Essaouira, une coopérative d’un type très particulier a été mise en place en 2003. Une entreprise familiale locale, la coopérative «Sidi Yassine», occupe plus de 500 personnes, en majeure partie des femmes, qui récoltent les fruits de l’arganier exclusivement dans le cadre de cueillettes de plantes sauvages. Les fruits sont séchés et pelés au soleil, ce qui a pour effet de faire sortir un noyau. Celui-ci est frappé sur un bloc de pierre par les ouvrières marocaines dans le cadre d’une opération manuelle traditionnelle. Elle permet d’extraire les amandons qui font l’objet d’une pression à froid et d’un filtrage mécanique. À l’issue de ce processus très complexe, on obtient une huile qui, grâce à sa haute teneur en vitamine E, offre des propriétés antioxydantes et régénératrices. Un vrai trésor de beauté, en somme. Transvasé dans des fûts, le précieux liquide est expédié chez Weleda où il sera transformé en produits de soin pour le visage, de grande qualité et au parfum sensuel, pour lutter contre les modifications de la peau, photo-induites ou dues à l’âge.

Contribuer un peu à l’enrichissement du monde, de façon durable et prévoyante

Depuis 2008, Weleda soutient la coopérative «Sidi Yassine», car celle-ci s’investit dans l’amélioration des conditions de vie de la communauté rurale sur place, au moyen de diverses initiatives sociales, et produit, en outre, une huile d’argan biologique de qualité certifiée «commerce équitable». Ainsi, le projet a permis de construire une école et un jardin d’enfants où les enfants des ouvrières, elles-mêmes illettrées la plupart du temps, apprennent la lecture et l’écriture. Les femmes bénéficient de salaires plus élevés qu’ailleurs, ainsi que des prestations de sécurité sociale. Autre particularité: les travailleuses reçoivent le salaire directement en rétribution de leur labeur et non pas leurs maris, comme c’est le cas habituellement. Ces mesures renforcent leur statut personnel au sein de la famille et leur confiance en soi. «Sidi Yassine» soutient d’autres projets sociaux dans le pays, comme par exemple un village d’enfants qui prend en charge des orphelins et des enfants sans foyer en leur offrant un refuge. Afin que tout cela soit possible, le prix de l’huile d’argan est de 20% au-dessus des prix du marché. C’est volontiers que la société Weleda paie un tel prix, car elle sait qu’elle transforme une matière première de qualité supérieure qui a été extraite dans le respect de l’environnement et des contrats sociaux. Un processus de fabrication, qui contribue un peu à l’enrichissement du monde et fait du bien aux êtres humains et à la nature, mérite qu’on le soutienne!

Découvrez nos autres projets

Le jojoba en Israël

Il y a très longtemps déjà, l’huile de jojoba était utilisée par les Indiens d’Amérique pour les soins de la peau, et ce de mille et une façons.

Lire la suite

L'iris au Maroc

Dans les montagnes de l’Atlas marocain, la culture biologique de l’iris assure des revenus fixes à de nombreux petits producteurs.

Lire la suite

L'amande en Espagne

L'une des huiles les plus douces et précieuses pour les peaux sensibles.

Lire la suite

Le tournesol en Hongrie

Le tournesol et ses fleurs jaunes éclatantes poussent dans les plaines du centre de la Hongrie.

Lire la suite

Zoom sur l'ingrédient :

Huile d'argan

Argania Spinosa Kernel Oil

Riche en acides gras monoinsaturés (acide oléique) et polyinsaturés (acide linoléique), en vitamine E et en phytostérols, cette huile a une action antioxydante et lutte contre le vieillissement de la peau.